La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > France > La revue POLITIQUE n°5 - Homos : en mouvement

La revue POLITIQUE n°5 - Homos : en mouvement

date de redaction lundi 20 octobre 1997     auteur A. Ardoin, Yannis Delmas


Le dossier "Homos : en mouvement" est paru dans la revue Politique n°5, Juillet-Août-Septembre 1997, p. 17 à 60.


Communauté ou universalisme républicain ? Faux débat, répondent la (quasi) totalité des auteurs. En s’en prenant à une tentation communautaire inexistante, c’est au mouvement homosexuel que s’attaque en fait l’universalisme républicain, estime Christine Delphy. L’articulation nouvelle du social et du politique rend caduque l’opposition entre l’insertion dans la vie de la cité et le repli sur soi communautaire, expliquent Christophe Broqua, Pierre-Olivier de Busscher et Patrice Pinell. Et Christophe Hannequin réfute les conséquences de cette opposition : « droit à la différence » et pratique du lobby par une entité étanche à la société, d’une part, « droit à l’indifférence » et refus des particularismes d’autre part. Et plaide pour une structuration « intelligemment communautaire », c’est à dire consciente de la nécessité des convergences.

Laurent Muhleisen rappelle comment le F.H.A.R. des années 70 se situait dans un processus de transformation radicale de la société, et Jean-Louis Touton fait émerger la recherche des synergies qui anima tous les combats de Daniel Guérin, à travers le rassemblement de tous les opprimés et l’implication du mouvement ouvrier. Daniel Defert souligne pour sa part - et pour s’en féliciter - les discontinuités et les évolutions entre la période « révolutionnaire » des mouvements homosexuels, se percevant alors comme minorités agissantes, et luttes d’aujourd’hui, contre « l’hétéronormativité », réclamant aussi bien « le droit au mariage et à servir dans l’armée ». Il signale notamment le rôle joué par le combat contre le Sida dans cette restructuration.

Jean Le Bitoux et Catherine Gonnard restituent pour leur part les histoires du mouvement gay et du mouvement lesbien, tandis que Claudie Lesselier fait l’historique des rapports entre féminisme et lesbianisme et que Gilles Alfonsi retrace le lent et difficile cheminement du PCF sur ces questions.

Enfin, plusieurs articles éclairent la réalité actuelle du mouvement gay et lesbien. Sur les enjeux, c’est Jean-Paul Pouliquen qui retrace la gestation du Contrat d’Union Sociale (CUS). A travers la Gay Pride à Nantes (Christian Dubs) et le Bagdam Cafée à Toulouse (Jacqueline Julien et Brigitte Boucheron) c’est une réalité provinciale, peu souvent décrite, que l’on commence à percevoir. Et Sylvie Sensier et Christophe Hannequin attirent l’attention sur deux nouveaux lieux de coordination des activités lesbiennes et gays : la Coordination Lesbienne Nationale, et le Centre Gay et Lesbien.

Plus d'informations :

Rédaction : La revue Politique, 60-62 rue d’Hauteville, 7501 Paris, Tél. : 01 53 34 00 00. Réalisation de la page : A. Ardoin et Yannis Delmas, Gais et lesbiennes branchés © 1997.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur