La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Articles > Hommage à Magnus Hirschfeld

Hommage à Magnus Hirschfeld

date de redaction vendredi 14 mai 2010


Le Mémorial de la Déportation Homosexuelle rend hommage au médecin allemand (14 mai 1868 - 14 mai 1935) qui a beaucoup oeuvré en faveur des homosexuels.


JPEG - 45.7 ko
Magnus Hirschfeld
14 mai 1868 - 14 mai 1935

Le Mémorial de la Déportation Homosexuelle édite la publication ci-jointe afin de rendre hommage à Magnus Hirschfeld, l’un des pionniers du mouvement homosexuel, auquel le péril nazi a imposé l’exil.

Médecin brillant et humaniste militant, cet intellectuel Allemand de confession Juive a joué un rôle décisif dans son pays et en Europe. Il lutta en faveur de la décriminalisation de l’avortement, il s’engagea en faveur de la protection maternelle et de l’autorisation du mariage des institutrices et des servantes.

Mais Magnus Hirschfeld s’est surtout illustré en raison de son combat en faveur des droits des homosexuels. En effet, si l’homosexualité a existé de tous temps, Magnus Hirschfeld a eu le mérite de poser la question de son acceptation sociale alors que celle-ci était souvent réduite à une pratique sexuelle plus ou moins clandestine.

Contemporain de l’écrivain Français André Gide, qui revendiquait ’’un droit de cité pour l’homosexualité et une citoyenneté à part entière’’ pour les homosexuels, le médecin Allemand Magnus Hirschfeld s’était quant a lui fixé comme credo ’’l’égalité des droits grâce a la science’’.

Marqué par le procès d’Oscar Wilde et par le suicide d’un de ses amis homosexuels, Magnus Hirschfeld va se lancer dans un combat afin de changer le regard, le discours et le traitement que la société réservait sur les homosexuels.

La fondation de son Institut de Sexologie a eu un retentissement international pour la qualité de ses travaux ; la richesse de ses collections (des dizaines de milliers de livres, de photos, de dessins, de gravures et d’objets) attirait des visiteurs du monde entier. Le foisonnement d’initiatives prises par Magnus Hirschfeld avait fait de Berlin une place forte pour la visibilité homosexuelle et de son Institut de Sexologie un havre de paix pour les homosexuels. Ce fut hélas un havre de paix, fragile et éphémère, qui allait connaître un sort tragique.

Le courage et la persévérance de Magnus Hirschfeld lui ont très vite valu les attaques les plus dures des milieux conservateurs allemands. L’arrivée des nazis au pouvoir allait décupler la haine qu’il pouvait leur inspirer. Juif, homosexuel, homme de gauche, intellectuel avant-gardiste, Magnus Hirschfeld réunissait à lui seul plusieurs identités rédhibitoires aux yeux de ses adversaires, qui en ont vite fait leur bouc émissaire.

Harcelé, boycotté, censuré, agressé, cela n’a pas empêché Magnus Hirschfeld de jeter toutes ses forces dans son combat : le combat de sa vie.

Magnus Hirschfeld fut pour les homosexuels Allemands, ce que Harvey Milk sera quelques décennies plus tard pour les homosexuels Américains : un père fondateur !

75 ans ont passé, et aucun hommage digne de ce nom n’avait été rendu en France à cet homme au parcours exceptionnel. A notre manière et avec nos moyens, nous avons tenu à réparer cette injustice et à faire œuvre de mémoire.

Nous remercions tous les observateurs et acteurs qui ont bien voulu nous livrer leur témoignage sur Magnus Hirschfelf afin de le découvrir ou plus exactement de le redécouvrir.

Enfin, nous dédions ce travail entamé il y a plusieurs mois maintenant à notre regretté Jean Le Bitoux. Ce projet avait suscité son adhésion enthousiaste ; mais sa disparition brutale survenue le 21 avril dernier nous a privés de la contribution écrite que nous lui avions demandée.

Hussein Bourgi, Président du MDH

PDF - 2.9 Mo
Hommage à Magnus Hirschfeld
plaquette réalisée par le Mémorial de la Déportation Homosexuelle.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur