La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Appel à témoins

Appel à témoins

date de redaction vendredi 30 avril 2010


Le Collectif Contre l’Homophobie de Montpellier recherche des personnes qui auraient eu connaissance d’agressions homophobes dans la région de Perpignan, suite à des rencontres crapuleuses sur internet.


communiqué Collectif Contre l’Homophobie Montpellier - 30 avril 2010

Le Collectif Contre l’Homophobie a appris aujourd’hui que la gendarmerie de Perpignan avait interpellé ce mardi 27 avril trois individus soupçonnés d’extorsions avec violences sur deux homosexuels.

Cette enquête menée depuis un peu moins d’un an a permis d’identifier et d’interpeller ces individus qui piégeaient leurs victimes sur des sites internet de rencontres homosexuelles. Ils les mettaient ensuite en confiance après avoir échangé des sms et/ou des conversations téléphoniques avant de leur donner un rendez-vous dans un lieu public isolé.

Une première agression a eu lieu le 15 juin 2009 sur le parking d’un stade de rugby où la victime avait rendez-vous. La victime a fait l’objet d’un tabassage en règle et du vol de sa voiture.

Le 10 juin 2009, une autre victime a été agressée à son domicile, attachée sur une chaise, frappée et menacée avec un tournevis. De nombreux objets personnels (téléphone portable, argent en espèces, carte bancaire) lui ont été volés.

Les investigations, confiées à la brigade des recherches de Perpignan et à la brigade d’Elne, ont permis d’identifier trois suspects, qui ont été arrêtés et placés en garde à vue.

Deux des mis en cause étaient mineurs au moment des faits. Le troisième est un jeune majeur.
A l’issue de leur audition, une information judiciaire a été ouverte pour "extorsion à raison de l’orientation sexuelle" par le juge d’instruction en charge du dossier qui a mis en examen les suspects. Le Procureur de la République de Perpignan a requis leur placement en détention provisoire.

« Les victimes ont été attirées dans un véritable guet-apens », a précisé lors d’une conférence de presse le procureur de la République Jean-Pierre Dreno, en présence du commandant Gouriou, représentant la gendarmerie des Pyrénées-Orientales. Très choquées par leur agression, les deux victimes, âgées d’une quarantaine d’années et d’une soixantaine d’années, ont hésité pendant quelques jours avant de déposer plainte.

Le Collectif Contre l’Homophobie appelle toute victime éventuelle ou témoin d’agissements semblables à le contacter [–>collectifcontrelhomophobie@hotmail.com], ou à contacter la brigade de recherches de la Gendarmerie de Perpignan au 04 68 66 44 00.

Hussein Bourgi
Le président


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur