La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > La commission nationale LGBT des Verts rend hommage à Jean Le (...)

La commission nationale LGBT des Verts rend hommage à Jean Le Bitoux

date de redaction lundi 26 avril 2010


Avec lui, c’est une partie importante de la mémoire collective des combats militants pour l’égalité des droits des personnes LGBT qui disparaît, écrit le porte-parole des Verts.


communiqué de la Commission nationale LGBT des Verts - 22/4/2010

Avec Jean Le Bitoux, c’est une partie importante de la mémoire collective des combats militants pour l’égalité des droits des personnes LGBT qui disparaît. La Commission Nationale LGBT des Verts, membre du Mémorial de la Déportation Homosexuelle dont il fut le fondateur, salue sa mémoire et adresse à ses proches, famille et compagnons, ses regrets sincères et l’expression de son soutien en ces pénibles moments.

De nombreux membres de la Commission ont eu la fierté de militer, pour certain-es très tôt à ses côtés, et de soutenir plusieurs de ses actions, parfois à certaines époques où bien peu de formations politiques accordaient leur attention et leurs efforts à la mise en perspective politique des débats de société que suscitait Jean. Jean avait d’ailleurs accepté de figurer sur la liste des Verts aux élections municipales à Paris-9eme en 2001.

Pour certain-es d’entre eux-elles, qui ont été proches de lui aux heures chaudes du GLH ou du FHAR, l’ont souvent croisé à Gai Pied, ou ont pu l’aider plus récemment autour de la reconnaissance de la déportation pour homosexualité et des hommages à Pierre SEEL, c’est aussi un ami personnel qui disparaît.

La rencontre avec Jean Le Bitoux ou ses écrits enflammés, passionnés, fut souvent le déclic d’un engagement plus actif, ou même la simple prise de conscience qu’une orientation sexuelle dite « différente » ne devait pas être une source de souffrance isolée, mais qu’il s’agissait , sinon d’une fierté, à tout le moins de trouver toute sa place dans une société au regard dur.

Son témoignage émouvant lors des Universités d’été UEEH de 2002 à Marseille reste un souvenir fort dans la mémoire de celles et ceux qui ont vécu ces moments de partage et de solidarité.

Alors que le militantisme actif s’essouffle quelque peu parmi les jeunes concerné-es par les questions homosexuelles, il conviendra de ne pas oublier l’importance des luttes auxquelles il a participé, et dont les avancées obtenues difficilement profitent encore aujourd’hui à tous-tes.

La Commission LGBT des Verts oubliera les quelques polémiques que lui avait parfois valu son engagement sans concessions, qui ont parfois assombri ses relations avec d’autres militant-es, pour retenir le courage de Jean Le Bitoux pour se dresser contre les injustices, courage dont il a également fait preuve contre la maladie.

Nous aurons une pensée plus particulière en ce dimanche 25 Avril d’une cérémonie à laquelle il a beaucoup fait pour que lui soit associée et reconnue la mémoire spécifique de la déportation pour homosexualité, trop longtemps cachée parce que considérée comme trop honteuse. Sur un plan personnel et public, pour beaucoup d’entre nous, un ami fidèle et important nous a quittés. Il nous manque déjà. Nous ne l’oublierons pas.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur