La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actions > HONDURAS : Elkyn Suárez Mejía, alias China (f)

HONDURAS : Elkyn Suárez Mejía, alias China (f)

date de redaction jeudi 25 septembre 2003     auteur Philippe Colomb


Craintes pour la sécurité et menace de mort à l’encontre d’Elkyn Suárez Mejía, alias China (f) ainsi que les autres membres de la Comunidad Gay Sampedrana (Communauté gay de San Pedro Sula)


ACTION URGENTE

AMR 37/015/2003 Action complémentaire sur l’AU 258/03 (AMR 37/013/2003 du 29 août 2003) ÉFAI - Londres, le 16 septembre 2003

Selon les informations recueillies, la protection policière dont bénéficiait Elkyn Suárez Mejía, une personne transgenre également connue sous le nom de China, a été levée le 13 septembre 2003. Les craintes d’Amnesty International quant à sa sécurité et à celle des autres membres de la Comunidad Gay Sampedrana (Communauté gay de San Pedro Sula), une ONG de San Pedro Sula (nord du Honduras), se sont renforcées à la suite de cette décision.

Le 13 septembre à 6 heures du matin, le commissaire de police de San Pedro Sula aurait levé la protection qui avait été accordée au début du mois d’août à Elkyn Suárez Mejía, qui milite en faveur de la défense des droits des lesbiennes, des gays, des bisexuels et des transgenres. Aucune raison n’a été avancée pour justifier la suppression de cette protection. Le Bureau du procureur général, qui avait ordonné le placement d’Elkyn Suárez Mejía sous protection policière, n’a pas commenté cette décision et s’est abstenu de toute mesure.

Elkyn Suárez Mejía avait été placée sous protection policière vingt-quatre heures sur vingt-quatre après avoir reçu des menaces de mort liées aux informations qu’elle détenait concernant le meurtre, commis le 15 juillet 2003, d’Erick David Yánez, une personne transgenre également connue sous le nom d’Ericka. Le témoignage d’Elkyn Suárez Mejía avait permis d’identifier deux policiers impliqués dans cet homicide et de procéder à leur arrestation. L’un des deux fonctionnaires s’est toutefois évadé à la mi-août et, à la connaissance d’Amnesty International, il n’a pas été repris à ce jour. Dans le cadre de cette affaire, des membres de la Communauté gay de San Pedro Sula ont reçu des appels téléphoniques émanant de correspondants anonymes qui les ont menacés de mort.

Le ministère de l’Intérieur et de la Justice a rendu public un rapport daté du 25 août et portant sur les meurtres d’enfants et de jeunes, dans lequel on peut lire que la Commission interinstitutionnelle pour la justice pénale, qui coordonne l’activité des différents acteurs du système de justice pénale du pays, a lancé le processus de création d’un programme national de protection des témoins en approuvant, au cours de la première quinzaine du mois d’août, un document prévoyant la protection des témoins dans les affaires criminelles. On ignore quant ce programme entrerait en vigueur.

Elkyn Suárez Mejía, également connue sous le nom de China, avait été présentée par erreur comme un travesti dans la première action urgente. En tant que personne transgenre, elle se considère du sexe féminin. Erick David Yánez, également connue sous le nom d’Ericka, était également une personne transgenre se considérant comme une femme.

ACTION RECOMMANDÉE

dans les appels que vous ferez parvenir le plus vite possible aux destinataires mentionnés ci-après (en espagnol ou dans votre propre langue) :

- dites-vous de plus en plus préoccupé par la sécurité d’Elkyn Suárez Mejía, également connue sous le non de China, cette personne n’étant désormais plus placée sous protection policière, selon les informations recueillies ;

- exhortez les autorités honduriennes à prendre immédiatement les mesures nécessaires afin de rétablir la protection policière dont bénéficiait Elkin Suárez Mejía, conformément à ses souhaits et à ses besoins ;

- demandez aux autorités d’assurer cette protection aussi longtemps que nécessaire, jusqu’à ce qu’il soit établi qu’Elkin Suárez Mejía n’est plus en danger ; cela signifie que cette protection devra peut-être être prolongée au-delà de la phase de l’enquête et de la procédure judiciaire concernant le meurtre d’Erick David Yánez, une personne transgenre également connue sous le nom d’Ericka ;

- faites part de votre préoccupation quant à la sécurité des autres membres de la Comunidad Gay Sampedrana (Communauté gay de San Pedro Sula), et demandez instamment aux autorités de prendre les mesures nécessaires pour garantir leur sécurité, conformément à leurs souhaits ;

- demandez aux autorités de veiller à ce que les responsables présumés du meurtre d’Erick David Yánez soient traduits en justice ;

- exhortez les autorités à veiller à la protection des droits des lesbiennes, des gays, des bisexuels et des transgenres, et à faire en sorte que ces personnes ne soient pas victimes de discrimination en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre.

APPELS À

Ministre de la Sécurité : Dr. Oscar Alvarez Ministro de Seguridad Pública Ministerio de Seguridad Pública Edificio Poujol, 4o piso Col. Palmira (Blvd. Morazán) Tegucigalpa, Honduras Télégrammes : Ministro de Seguridad, Tegucigalpa, Honduras Fax : +504 220 4352 Formule d’appel : Señor Ministro, / Monsieur le Ministre, Procureur général : Dr. Roy Edmundo Medina Fiscal General de la República Fiscalía General de la República Colonia Loma del Guijaro Tegucigalpa, Honduras Télégrammes : Fiscal General de la República, Tegucigalpa, Honduras Fax : +504 221 5666 Formule d’appel : Señor Fiscal General, / Monsieur le Procureur général,

Commissaire de police de San Pedro Sula : Mario Leonel Zepeda Comisario de Policía Jefatura Metropolitana No. 2 San Pedro Sula, Honduras Télégrammes : Comisario de Policía, San Pedro Sula, Honduras Fax : +504 552 7340 (Si un correspondant vous répond, dites « me da tono de fax, por favor », pour obtenir la ligne de fax) Formule d’appel : Señor Comisario, / Monsieur le Commissaire,

COPIES À

Commissaire national pour la protection des droits humains : Comisionado Nacional de Protección de los Derechos Humanos Ramón Custodio López Avda. La Paz No. 2444 Contiguo a Galerías La Paz Tegucigalpa, Honduras Fax : +504 232 6894

Communauté gay de San Pedro Sula : Comunidad Gay Sampedrana Fax : +504 553 4362 Courriers électroniques : comunidadgay@123.hn

Journal : Noticiero Abriendo Brecha Courriers électroniques : rwa@abriendobrechanews.com

Journal télévisé : Noticiero Telenoticias Courriers électroniques : tn5@televicentro.hn

ainsi qu’aux représentants diplomatiques du Honduras dans votre pays.

PRIÈRE D’INTERVENIR IMMÉDIATEMENT

APRÈS LE 28 OCTOBRE 2003, VÉRIFIEZ AUPRÈS DE VOTRE SECTION S’IL FAUT ENCORE INTERVENIR. MERCI


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur