La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le Collectif Contre l’Homophobie condamne vigoureusement les assertions (...)

Le Collectif Contre l’Homophobie condamne vigoureusement les assertions éhontées et infondées du numéro 2 du Vatican

date de redaction mercredi 14 avril 2010


Les représentants de Benoit XVI en France et à Montpellier doivent s’excuser, estime le Collectif.


communiqué Collectif Contre l’Homophobie - 13/4/2010

A l’occasion d’un voyage au Chili, le Cardinal Tarcisio Bertone, Secrétaire d’Etat du Vatican a indiqué au sujet des nombreuses affaires de pédophilie qui secouent actuellement l’Eglise catholique : "de nombreux psychiatres et psychologues ont démontré qu’il n’existe pas de relation entre le célibat et la pédophilie, mais beaucoup d’autres - et on me l’a dit récemment - ont démontré qu’il existait un lien entre l’homosexualité et la pédophilie. La vérité est celle-ci et le problème, c’est cela"

Le Collectif Contre l’Homophobie condamne vigoureusement les assertions éhontées et infondées du numéro 2 du Vatican.

Nous le mettons au défi de fournir la moindre étude ou la moindre recherche permettant d’étayer cette thèse scandaleuse. En effet l’homosexualité est une orientation sexuelle légalement admise entre adultes consentants, alors que la pédophilie est une infraction criminelle réprimée par la loi.

Les amalgames outranciers du Cardinal Tarcisio Bertone constituent une attaque inacceptable de la part d’une institution minée de l’intérieur par les scandales et infiltrée par les intégristes les plus réactionnaires.

Depuis la création de notre association en 1999, nous avons toujours eu à cœur d’inscrire notre action dans un cadre strictement laïque et nous avons toujours eu le souci de respecter la foi de tous nos concitoyens croyants, et ce quelle que soit leur religion.

Cela fait 11 ans que nous travaillons et il nous arrive fréquemment d’accueillir des personnes homosexuelles de confession catholique, puis de les accompagner ainsi que leurs parents et leur famille sur le chemin de l’acceptation de leur différence. Pour effectuer ce travail précieux, nous avons parfois pu compter sur l’aide et le soutien de paroissiens, de religieux et de religieuses qui accueillent dans le respect et le non jugement. Cette attitude empathique a permis à des personnes de s’accepter, de se reconstruire et à des familles de se réconcilier et nous ne pouvons que nous en satisfaire.

Aussi à l’analyse des propos ignominieux du Cardinal Tarcisio Bertone, nous ne pouvons que nous interroger : la hiérarchie de l’Eglise catholique serait-elle déconnectée des réalités quotidiennes vécues par sa base ? la hiérarchie de l’Eglise catholique renouerait-elle avec ses vieux démons, qui l’ont conduite à ostraciser, à excommunier et à persécuter les homosexuels pendant des siècles et des siècles ?

Plus graves, ces propos surviennent quelques jours après ceux du père Raniero Cantalamessa, prédicateur de la maison pontificale qui avait comparé la veille des fêtes de Pâques les mises en cause de l’Eglise catholique dans l’affaire des scandales de pédophilie à l’antisémitisme.
S’agirait-il de la stratégie de défense de l’Eglise catholique que de chercher des boucs émissaires pour atténuer sa responsabilité morale et pour diluer son rôle dans les crimes commis par certains des siens ?

En tout état de cause, les propos du Cardinal Tarcisio Bertone sont graves. Trop graves !
Aussi nous interpellons solennellement et publiquement les représentants de Benoit XVI en France (Mgr Luigi Ventura, nonce apostolique et Mgr André Vingt-Trois, président de la conférence des évêques de France) et à Montpellier (Mgr Guy Thomazeau, évêque de Montpellier), afin qu’ils condamnent et présentent des excuses aux millions de personnes homosexuelles que le Cardinal Tarcisio Bertone a offensées.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur