La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Boutin interpellée sur l’accès à la parentalité

Boutin interpellée sur l’accès à la parentalité

date de redaction jeudi 8 avril 2010


Lors d’un débat organisé par la Fondation Terra Nova, la parole a été donnée à Christine Boutin. Des militantEs d’Act Up-Paris ont interrompu son discours en lui demandant de se taire : que venait-elle faire là sinon étaler son homophobie ?


Communiqué de presse Act Up - jeudi 8 avril 2010

Christine Boutin, ennemie de nos vies

Lors d’un débat organisé mercredi 7 avril par la Fondation Terra Nova sur l’accès à la parenté, la parole a été donnée à Christine Boutin. Des militantEs d’Act Up-Paris ont interrompu son discours en lui demandant de se taire : que venait-elle faire là sinon étaler son homophobie ?

L’accès à la procréation et à l’adoption sont des questions qui nous concernent. Nous luttons quotidiennement pour que le gouvernement français cesse de nous interdire ces droits.
Quel débat peut avoir lieu avec une Christine Boutin qui parle au nom de principes religieux qui rejettent de fait l’égalité des droits en France ? Nous reprenons la guerre contre les personnalités politiques homophobes qui confisquent la parole ou agissent dans le but de nous bloquer l’accès à des droits, de provoquer des mouvements de haine et de violence.

Christine Boutin a fait le choix de faire partie de ces personnes qui évoquent des principes moraux et religieux pour laisser la France dans les marécages boueux et puants de l’homophobie et de l’inégalité des droits homos/hétéros. Christine Boutin s’obstine pour des raisons qui nous échappent à participer à des débats qui ne la regardent pas.

Christine Boutin a tout dernièrement lancé un appel pour exiger l’interdiction d’un film éducatif sur l’homosexualité, elle a ensuite été entendue par des membres du gouvernement, Luc Chatel et Nadine Morano, qui ont répondu favorablement à sa sinistre demande.

Christine Boutin pense connaître ce qui est mieux pour nous. Nous lui demandons qu’elle fasse preuve d’honnêteté intellectuelle en ne participant pas à des débats où elle ne fait rien d’autre que prêcher.

Rappelons au passage que ses propos, comme ceux d’un Christian Vanneste, participent à la destruction de nos vies et ne sont pas étrangers au fait que le taux de suicide chez les jeunes homosexuelLEs est de 5 à 15 fois plus élevé que dans la population hétérosexuelle.

Nous ne débattrons pas de nos vies avec celles et ceux qui ont porté et continuent à porter des propos homophobes et s’opposent à l’égalité des droits.

La vague de protestation d’Act Up-Paris a été suivie par une autre des Panthères roses, revendiquant l’égalité des droits.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur