La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Rencontre Inter-LGBT avec le cabinet de Valérie PECRESSE

Rencontre Inter-LGBT avec le cabinet de Valérie PECRESSE

date de redaction mercredi 17 février 2010


Un bilan positif à consolider.


communiqué Inter-LGBT - 16 février 2010

L’Inter-LGBT s’est rendue le lundi 15 février au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche pour établir un premier bilan et tracer les perspectives de la campagne d’affichage contre l’homophobie et la lesbophobie sur les campus, d’abord lancée en juin 2009 puis à nouveau par la Ministre lors de la conférence de presse du 3 novembre dernier.

Cette campagne a globalement reçu un bon écho au sein des établissements de l’enseignement supérieur, mais l’appui du Ministère reste nécessaire pour permettre encore aux associations de se saisir de la question des LGBTphobies, y compris face à des administrations locales qui y seraient défavorables .

La poursuite de la campagne l’année prochaine semble acquise - encore faudra-t-il voir si ce sera dans la même configuration ou non - ainsi que l’inclusion des affiches de « diversité » dans les lots envoyés aux universités.

Cette campagne est un premier pas qui laisse cependant subsister le problème du mal-être et de l’isolement des étudiants LGBT face à l’homophobie. Le Ministère s’est dit prêt à engager un travail supplémentaire sur une campagne centrée sur ces thématiques à l’instar des campagnes menées par le Ministère de l’éducation nationale avec l’affichage de la ligne Azur. L’Inter- LGBT a par ailleurs rappelé l’urgence d’un travail sur les problématiques liées à l’identité de genre.

L’Inter LGBT a insisté sur la nécessité d’inclure dans la formation de l’ensemble des personnels de l’éducation nationale (qui se tient à l’université) la sensibilisation aux discriminations, et a rappelé que le Ministre de l’éducation nationale a indiqué qu’un module spécifique de formation devrait être mis en place dans le cadre de la nouvelle architecture du processus de formation.

D’autres sujets complémentaires pour l’Inter LGBT comme la question de la formation des personnels enseignants et non enseignants de l’université et celle des règlements intérieurs comme soutien juridique aux étudiants et aux associations étudiantes doivent encore être approfondis lors d’une future rencontre.

Si l’Inter LGBT salue la volonté apparente du Ministère de soutenir la lutte contre l’homophobie dans l’enseignement supérieur, elle se montrera vigilante à la poursuite de cette campagne et à ce que toutes les questions restées en suspend soient à nouveau posées et traitées.

Philippe CASTEL, porte-parole


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur