La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > David & Jonathan demande à l’archevêque de Paris de condamner les (...)

David & Jonathan demande à l’archevêque de Paris de condamner les violences homophobes perpétrées devant sa cathédrale

date de redaction mercredi 17 février 2010


Le mouvement homosexuel chrétien est consterné par le spectacle que des personnes se réclamant du catholicisme ont donné dimanche 14 février sur le parvis de la cathédrale de Paris, s’en prenant verbalement et physiquement à des manifestants du « kiss in contre l’homophobie ».


Communiqué de presse David & Jonathan - 16 février 2010

David & Jonathan, mouvement homosexuel chrétien, est consterné par le spectacle que des personnes se réclamant du catholicisme ont donné dimanche 14 février sur le parvis de la cathédrale de Paris, s’en prenant verbalement et physiquement à des manifestants du « kiss in contre l’homophobie ». Ces activistes, « voulant sauver Notre-Dame d’une nouvelle provocation du lobby gay », se targuent d’avoir « fait fuir la racaille sodomite extrémiste » et déversent depuis d’immondes propos homophobes dans leurs publications.

David & Jonathan demande expressément à l’archevêque du diocèse de Paris, Mgr André Vingt-Trois, de se désolidariser officiellement de ces personnes se déclarant catholiques et scandant des « habemus papam » mêlés de propos homophobes d’une violence inouïe, comme : « Cassez-vous, on est chez nous » ou « Les pédés au bûcher ». Notre association lui demande de condamner publiquement ces actes qui se sont déroulés sur le parvis même de sa cathédrale, en reprenant les déclarations de Jean-Paul II dès 1992 et de Benoît XVI dès 2008 qui condamnaient « toutes les formes de violence à l’égard des personnes homosexuelles ». Après les agressions contre David & Jonathan à Lille en juin 2009, d’un bar à Laval en avril 2009, du centre LGBT de Nantes en janvier 2010, les événements de Paris s’inscrivent dans une série de délits homophobes d’inspiration « catholique » contre lesquels aucun membre de l’épiscopat français ne s’est jamais élevé. Il est des silences qui ne peuvent être compris que comme une caution.

David & Jonathan tient à redire que la visibilité des amours homosexuelles n’est ni une « insulte aux chrétiens » ni une « profanation des églises », d’autant plus que cette manifestation était organisée dans l’espace public. Il est au contraire du devoir de la communauté nationale, au nom de l’égalité, de la permettre voire de la défendre quand des groupuscules extrémistes, fussent-ils religieux, veulent imposer à tous leur loi.

Notre association apporte son soutien aux organisateurs qui ont eu l’attitude responsable de déplacer la manifestation devant la fontaine Saint-Michel, suivant en cela les recommandations de la police, et réaffirme son engagement sans faille à leurs côtés pour lutter contre tous les préjugés, notamment homophobes. Notre association déplore qu’une manifestation pacifique et annoncée selon les règles doive laisser le pavé aux plus extrémistes, faute de protection suffisante des forces de l’ordre.

Patrick SANGUINETTI, co-président et porte-parole de David & Jonathan


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur