La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Rencontre avec Luc CHATEL le 15 février

Rencontre avec Luc CHATEL le 15 février

date de redaction lundi 15 février 2010


L’Inter-LGBT et des représentant-e-s de ses associations membres (SOS homophobie ; CONTACT) seront reçus le 15 février par Luc CHATEL, Ministre de l’éducation nationale.


Communiqué de presse Inter-LGBT - 14/2/2010

L’Inter-LGBT et des représentant-e-s de ses associations membres (SOS homophobie ; CONTACT) seront reçus le 15 février par Luc CHATEL, Ministre de l’éducation nationale.

Cette rencontre, demandée de longue date par l’Inter-LGBT, permettra de faire le point sur la poursuite des campagnes et projets engagés précédemment avec Xavier DARCOS.

Ainsi, il sera question :

  • de la campagne d’affichage et de diffusion du dispositif ligne AZUR (0810 20 30 40, ligne d’écoute destinée aux jeunes qui s’interrogent sur leur orientation ou leur identité sexuelles), dont Luc CHATEL a récemment annoncé qu’elle ne resterait pas confinée aux lycées mais serait étendue aux collèges,
  • de la mise en place d’un groupe de travail spécifique sur les questions LGBT auprès de la direction générale à l’enseignement scolaire,
  • de la volonté du ministre de lutter contre toutes les formes de discriminations, ce qui pour l’Inter-LGBT doit nécessairement inclure les questions d’identité de genre.

L’Inter-LGBT en profitera également pour interroger le Ministre sur ses propos tenus le 3 février à l’antenne de RMC au sujet du dessin animé « Le Baiser de la Lune » destiné à servir d’outil pédagogique auprès des classes de CM1 et CM2 pour sensibiliser les écoliers à l’homophobie, aux discriminations et au rejet de l’autre, et à « apporter une meilleure représentation des relations amoureuses entre les personnes du même sexe ».

En effet, il avait déclaré « Je dis oui à la lutte contre l’homophobie, oui à la lutte contre les discriminations, oui à la sensibilisation de nos lycéens et de nos collégiens, mais je pense que traiter ces sujets en primaire, ça me semble prématuré (...) ce film n’a pas vocation a être projeté en primaire ».

Pour l’Inter-LGBT, il n’est jamais prématuré de lutter contre la formation des préjugés et des stéréotypes et c’est justement très tôt qu’il faut agir. Il ne saurait y avoir de hiérarchie entre les différentes façons d’aimer, qu’elles soient hétérosexuelles ou homosexuelles Pourquoi les enfants de CM1 et CM2 n’auraient-ils accès qu’à une seule vision du couple, le modèle hétérosexuel ?

Considérer comme prématurée l’évocation de la relation amoureuse entre deux personnes de même sexe ne revient pas seulement à la regarder comme inférieure à la relation affective hétérosexuelle, mais aussi à trouver choquante cette évocation devant des enfants, bref à justifier que l’homosexualité soit encore emprunte d’opprobre et de rejet.

C’est la raison pour laquelle l’Inter-LGBT aura un échange franc et sans concession avec le Ministre sur ce dernier point.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur