La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Kiss-in contre l’homophobie : la Préfecture de Police doit garantir la (...)

Kiss-in contre l’homophobie : la Préfecture de Police doit garantir la liberté de manifester

date de redaction vendredi 12 février 2010


Les organisateurs du « kiss-in contre l’homophobie », initialement prévu dimanche 14 février sur le parvis de Notre-dame, ont décidé de déplacer leur action place Saint-Michel, sous la menace de mouvements catholiques intégristes. Les éluEs Verts au Conseil de Paris condamnent la dérobade de la Préfecture de Police, qui a refusé d’assurer la sécurité aux organisateurs.


Communiqué de presse Les Verts au Conseil de Paris - 12 février 2010

Les organisateurs du « kiss-in contre l’homophobie », initialement prévu dimanche 14 février sur le parvis de Notre-dame, ont décidé de déplacer leur action place Saint-Michel, sous la menace de mouvements catholiques intégristes.

Les éluEs Verts au Conseil de Paris condamnent la dérobade de la Préfecture de Police, qui a refusé d’assurer la sécurité aux organisateurs.

Le déplacement de l’action constitue un signal d’encouragement particulièrement regrettable en direction de tous les mouvements intégristes, qui voient leur stratégie d’intimidation aboutir.

Le 22 mars 2009, déjà, des militants des Jeunes Verts avaient été agressés par des activistes d’extrême droite, alors qu’ils organisaient une distribution de préservatifs pour protester contre les propos de Benoît XVI sur le préservatif.

Pour les éluEs Verts au Conseil de Paris, il revient aux autorités chargées du maintien de l’ordre d’assurer la tranquillité des manifestants pacifiques sur l’ensemble de l’espace public parisien.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur