La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Un candidat gay en Ariège : oui, c’est possible !

Un candidat gay en Ariège : oui, c’est possible !

date de redaction mardi 9 février 2010


Michel Teychenné, potentiel candidat PS aux élections régionales, estime qu’il est écarté des listes de son parti en raison de son homosexualité. Il en appelle à Martine Aubry et au Bureau national.


communiqué de Michel Teychenné - 8/2/2010

A quelques heures du dépôt des listes, je demande solennellement à Martine Aubry et au Bureau national du PS d’intervenir pour faire appliquer la décision de la Convention nationale me concernant. Cet appel à l’autorité de la première secrétaire fait suite aux déclarations de Martin Malvy parues ce lundi dans La Dépêche du Midi, ainsi qu’à la menace d’Augustin Bonrepaux de mettre "ses conseillers généraux" en congé du Parti socialiste si Martin Malvy me rétablit à la troisième place de la liste des régionales en Ariège.

En Ariège, ce n’est pas la première fois que les choix du PS sont contestés par Augustin Bonrepaux !

Oursophobe notoire, il milite pour la disparition des derniers ours pyrénéens et s’oppose parfois violemment à leurs défenseurs et au plan de réintroduction, pourtant engagé par François Mitterand.

Homophone aussi, il a été condamné récemment par le Tribunal administratif pour discrimination à l’adoption, alors que le PS soutient le droit des gays à l’adoption.

Enfin, utilisant l’argument du vote des militants cher à Georges Frêche, Augustin Bonrepaux tente de camoufler les manipulations électorales qui lui ont permis de m’éliminer de la liste des régionales.

Il en va de la crédibilité du Parti socialiste et de sa première secrétaire de faire respecter ses décisions et d’envoyer un signal fort à tous ceux qui combattent l’homophobie.

Un candidat gay en Ariège : oui, c’est possible !

Michel Teychenné


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur