La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > L’homosexualité reste pour le gouvernement une sexualité... anormale

L’homosexualité reste pour le gouvernement une sexualité... anormale

date de redaction jeudi 4 février 2010


Jean-Luc Romero réagit à la demande d’interdiction du dessin animé "Le Baiser de la lune" destiné à évoquer l’amour entre personnes de même sexe auprès des enfants du primaire.


Communiqué de presse de Jean-Luc Romero - 4 février 2010

Christine Boutin a demandé au ministre de l’éducation nationale d’interdire la diffusion du film pédagogique à destination des élèves de CM1 et CM2 « Le baiser de la lune » au prétexte que ce film « prive les enfants des repères les plus fondamentaux ». Pour mémoire, ce film d’animation raconte une histoire d’amour entre un poisson-chat et un poisson-lune...

Je n’ai pas réagi alors, mais après la réaction de Luc Chatel qui suit Mme Boutin et surtout avoir lu certaines réactions homophobes sur le net, j’ai juste envie de rappeler calmement mais fermement à quel point il est important d’éduquer pour prévenir les discriminations, notamment l’homophobie. On sait aussi à quel point les adolescents peuvent mal vivre la découverte de leur homosexualité au point de se suicider ou du moins de faire plus de tentatives que leurs camarades hétérosexuels. Evoquer l’homosexualité à l’école est important pour banaliser cette identité et pour rappeler que, contrairement à ce que dit un certain député UMP du Nord, l’homosexualité n’est pas inférieure à l’hétérosexualité !

En soutenant Mme Boutin et en refusant de parler d’homosexualité à des jeunes de CM2 cela démontre que pour le gouvernement l’homosexualité reste une sexualité anormale...

Jean-Luc Romero


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur