La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Jean-Luc Romero salue la fin effective de l’interdiction d’entrée des (...)

Jean-Luc Romero salue la fin effective de l’interdiction d’entrée des personnes séropositives sur le sol américain mais demande de nouvelles garanties

date de redaction mercredi 6 janvier 2010


Jean-Luc Romero salue la fin effective de l’interdiction d’entrée des personnes séropositives sur le sol américain et demande que les séropositifs ayant été dans l’obligation de mentir pour entrer aux Etats-Unis ne soient plus inscrits sur le fichier des interdits de séjour.


Communiqué de presse de Jean-Luc Romero - 5 janvier 2010

Depuis quelques heures, les personnes séropositives peuvent se rendre aux Etats-Unis sans risquer d’être expulsées du fait de leur état sérologique. Cela faisait plus de 20 ans que les personnes touchées par le VIH/sida ne pouvaient fouler le sol américain !

Jean-Luc Romero, président d’Elus Locaux Contre le Sida, accueille avec joie la fin effective de cette interdiction inhumaine et intolérable, concrétisation d’une loi votée il y a plus d’un an et qui n’avait pas été appliquée jusqu’alors. La fin de l’interdiction constitue une victoire pour les 33 millions de personnes séropositives dans le monde, une victoire sur les préjugés et l’ignorance : en effet, comme cela est démontré par de nombreuses études internationales, ce genre de législations discriminatoires restreignant la liberté de circulation des personnes touchées par le VIH/sida sont, outre intolérables humainement, inefficaces sur le plan économique et très dangereuses sur le plan de la santé publique !

Jean-Luc Romero tient cependant à rappeler les scandaleuses déclarations de Donald Wells, alors consul des Etats-Unis à Paris, qui avait affirmé par voie de presse le 1er décembre 2006, que les séropositifs qui souhaiteraient entrer sur le territoire américain en mentant seraient « inscrits sur la liste des personnes interdites de séjour aux Etats-Unis à vie ». Le président d’ELCS demande que les personnes séropositives concernées par ce fichier et ayant été obligées de mentir pour entrer sur le sol américain ne soient plus considérées comme des menaces à l’ordre public ou des délinquants et soient, en conséquence désinscrites au plus vite de ce fichier. Jean-Luc Romero attend des garanties sur ce point de la part de l’ambassadeur des Etats-Unis en France.

Globalement, cette décision, attendue et longue à se concrétiser, est un évènement majeur pour ce combat contre les restrictions à la liberté de circulation des personnes touchées par le VIH/sida, combat qu’ELCS mène depuis la conférence internationale de Toronto en 2006. Jean-Luc Romero estime que le fait qu’un pays aussi important sur la scène internationale mette enfin un terme à ces intolérables discriminations, fait naître beaucoup d’espoir et constituera sans nul doute un levier important pour faire plier d’autres pays comme la Chine ou la Russie qui sont des pays qui interdisent aussi bien l’installation des personnes séropositives que toute entrée sur leur territoire aux personnes touchées par le VIH/sida.

Ce combat pour l’égalité et la dignité sera long et difficile. Ce combat est une vraie priorité pour Elus Locaux Contre le Sida !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur