La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Internet > Echos de la toile > coparentalite.apgl.fr

coparentalite.apgl.fr

date de redaction vendredi 18 décembre 2009


LE site français de rencontres coparentales pour les homosexuel(le)s


Voir en ligne : http://coparentalite.apgl.fr

communiqué de l’APGL - 15/12/2009

Notre association est une association d’homosexuel(le)s déjà parents, mais nous cherchons également à soutenir les homosexuel(le)s en projet parental. Faut-il le rappeler, le désir d’être parent chez les homosexuel(le)s se heurte à la difficulté (structurelle) de ne pas pouvoir faire un enfant sans faire appel au sexe opposé, sous quelque manière que ce soit. Une des solutions consiste pour un couple homosexuel à trouver le couple du sexe opposé pour faire un enfant ensemble et s’occuper de cet enfant ensemble ; nous appelons cette configuration familiale la « coparentalité ».

JPEG - 218.3 ko
La page d’accueil de coparentalite.apgl.fr (cliquez pour agrandir)

Jusqu’à maintenant, il était très difficile de trouver le couple partenaire pour partager ce projet. Jusqu’en 2008, des forums Internet lesbiens offraient la possibilité de passer une petite annonce coparentale ; mais ces annonces étaient peu consultées.
Notre nouveau service de rencontres coparentales est enfin LE site de rencontres dédié à ce projet, et il est gratuit : http://Coparentalite.Apgl.fr .

Attention, il ne suffit pas de trouver un couple du sexe opposé pour s’engager dans ce grand projet : il faut bien s’y préparer, mettre toutes les chances de son côté pour accueillir le futur enfant dans les meilleures conditions.

Une de nos recommandations est la proximité géographique. Les mamans et papas se doivent d’être proches géographiquement, si possible dans la même ville, de façon à s’entraider et à partager au mieux la garde de l’enfant, sans fatiguer l’enfant dans des heures de transport.

Un autre facteur très important est le respect envers les autres parents, de façon à ce que l’enfant sente qu’il est aimé dans un contexte apaisé. Cette reconnaissance des autres parents passe par une confiance réciproque, et nécessite de nombreuses discussions préliminaires au projet, propices à l’élimination des malentendus.

Etre parent, c’est être prévoyant. Il faut s’attendre à gérer des difficultés éventuelles (ratio de la garde entre mamans et papas, place des parents non-biologiques, séparation, mutation professionnelle, désaccords sur l’éducation). Elles doivent être réfléchies avant la naissance et transcrites dans une Charte qui sera enregistrée auprès du Juge aux Affaires Familiales. Notre site de rencontres propose, en première page, un exemple de Charte de Coparentalité.

Enfin, pour les futurs candidats à la parentalité qui souhaitent trouver du soutien et des conseils, nous leur recommandons vivement de participer à une association de personnes ayant eu la même démarche, comme notre association, l’APGL (Association des Parents Gays et Lesbiens).

Pour l’APGL, le webmestre de Coparentalite.Apgl.fr, Olivier CAILLAU


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur