La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le président du Montpellier Hérault Sport Club suspendu 2 mois

Le président du Montpellier Hérault Sport Club suspendu 2 mois

date de redaction mardi 17 novembre 2009


Le Collectif Contre l’Homophobie de Montpellier prend acte de la sanction infligée à Louis Nicollin et l’invite au dialogue.


communiqué CCH Montpellier - 17/11/2009

Ce lundi 16 novembre 2009, Louis Nicollin, président du Montpellier Hérault Sport Club (MHSC), l’équipe de football de Montpellier a comparu devant le Conseil National de l’Ethique de la Fédération Française de Football pour les propos discriminatoires et menaçants proférés contre le joueur Auxerrois Benoît Pedretti le samedi 31 octobre dernier.

Le Conseil National de l’Ethique a infligé à Monsieur Nicollin 4 mois d’interdiction de toute fonction officielle (dont 2 mois avec sursis). Cette mesure est accompagnée d’une interdiction de banc de touche et de vestiaires d’arbitres.

Le Collectif Contre l’Homophobie (CCH) prend acte de cette sanction.

Le CCH souhaite clore définitivement la séquence ouverte le 31 octobre dernier car elle a été préjudiciable aussi bien pour le football professionnel que pour la lutte contre l’homophobie.
En juin 2007, au lendemain d’un précèdent écart de langage de Louis Nicollin, nous avions indiqué publiquement que nous souhaitions le rencontrer afin d’avoir une discussion sur les possibilités de travail en commun en matière de lutte contre l’homophobie dans le football. Notre proposition était hélas restée lettre morte.

Nous faisons une nouvelle fois un pas en direction de Louis Nicollin pour tourner définitivement la page et en écrire ensemble une nouvelle. L’indignation et la colère doivent désormais laisser la place à la rencontre et à la coopération. Nous y sommes disposés, sans préalable ni condition aucune. Il appartient désormais à Louis Nicollin de saisir ou pas la main que nous lui tendons.

Hussein Bourgi
Président du CCH

Plus d'informations :

Les antécédents de Louis Nicollin

Le 31 octobre 2009, à l’issue du match Auxerre-Montpellier, Louis Nicollin répondant aux questions d’un journaliste de Canal Plus a indiqué : « Pedretti, a tout commandé sur le terrain, mais celui-là, quand il viendra à Montpellier, on va s’en occuper. Ce type est une petite tarlouze ! »

Le 17 juin 2009, dans un entretien accordé au quotidien Aujourd’hui Sport Louis Nicollin, président du MHSC, interrogé sur la diffusion d’un clip contre l’homophobie dans les stades, avait répondu « un clip sur le racisme, je suis prêt à le passer dès demain matin. Mais sur l’homophobie... Après ce sera quoi ? Les femmes battues ? ». Avant d’ajouter : « Si la maire me demande de le passer, je le ferai. Mais je préférerais montrer des filles à poil... »

Le 25 mai 2007, à l’issue d’un match de football entre Montpellier et Grenoble Louis Nicollin, président du MHSC, répondant aux questions des journalistes, avait ponctué chacune de ses phrases, au sujet de ses détracteurs et adversaires, d’injures homophobes du type "cette bande de pédés", "les pédés"... Suite à ce de dérapage, le Collectif Contre l’Homophobie avait protesté obtenant les excuses de Louis Nicollin.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur