La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le maire d’Angers favorable au mariage des couples de même sexe

Le maire d’Angers favorable au mariage des couples de même sexe

date de redaction lundi 16 novembre 2009


QUAZAR salue l’engagement de Jean-Claude Antonini, maire d’Angers, signataire de l’Appel de Montpellier en faveur du mariage des couples de même sexe et invite les élus et tous les citoyens à signer cet Appel


communiqué Quazar - 15/11/2009

Jean-Claude Antonini, maire d’Angers, a officialisé sa signature de l’Appel des maires de France favorables au mariage des couples de même sexe. Cet texte baptisé Appel de Montpellier, a été proclamé par, et à l’initiative d’Hélène Mandroux, maire de Montpellier, qui fêtait les 10 ans du pacs samedi 14 novembre.

QUAZAR salue le courage politique de Jean-Claude Antonini et la détermination de la municipalité, symbolisés par la signature de la ville d’Angers d’un texte qui relance utilement le débat pour l’égalité des droits de tous les citoyens, dont les lesbiennes, gais, bi et trans. Angers rejoint ainsi, entre autres, Alençon, Bègles, Lille, Malakoff, Montreuil, Montpellier, Paris, Reims, Rouen, Toulouse, Villeurbanne.

Selon Silvia Camara-Tombini, l’adjointe angevine à la citoyenneté et à la jeunesse, cette signature « est en totale cohérence avec notre volonté de proposer la célébration du PACS en mairie depuis le 1er juin dernier et de sensibiliser aussi l’opinion publique, ainsi que les autorités, à la nécessité d’un changement de loi. »

Le pacs, entré en vigueur le 15 novembre 1999, il y a 10 ans jour pour jour, est un succès et une réalité sociale incontournable qui profite aujourd’hui à plus de 94% à des couples hétérosexuels, qui ont toutefois aussi la possibilité de choisir ou de ne pas choisir de se marier. Or, les couples homosexuels n’ont pas la possibilité de choisir. Le pacs est la seule forme d’union qui leur soit autorisée puisque le mariage ne leur est légalement pas accessible. Toutefois, le pacs, qui doit être maintenu, est encore perfectible.

Le chemin pour une pleine et entière citoyenneté des personnes homosexuelles passe inéluctablement par la reconnaissance de leur égalité en terme de droits dont l’accès au mariage ; avec les mêmes droits et mêmes devoirs que les couples hétérosexuels.

D’où cette initiative personnelle d’Hélène Mandroux que QUAZAR remercie pour son engagement humaniste et politique. La maire de Montpellier estime en effet « qu’avec le pacs, la France avait pris 10 ans d’avance, mais en tergiversant sur le mariage des couples de même sexe, la France a pris 10 ans de retard. »

Le débat qu’elle relance utilement intervient après une semaine dominée par la décision du Tribunal administratif de Besançon, obligeant le président du Conseil général du Jura à accorder un agrément, en vue d’une adoption, à une enseignante lesbienne vivant en couple. Cette décision rejoint la société française qui, selon un sondage BVA [1] pour la Matinale de Canal +, publié le vendredi 13 novembre, est favorable à 57% à l’adoption par des couples homosexuels. Autre enseignement confortant l’Appel de Montpellier, 64% des Français sondés sont favorables à ce que l’on accorde aux couples homosexuels le droit de se marier.

QUAZAR appelle donc ses adhérents, les maires de droite et de gauche, tous les autres élus, tous les citoyens soucieux de l’égalité des droits des citoyens à signer l’Appel de Montpellier.

Stéphane Corbin,
président de Quazar

Notes :

[1] BVA/ La matinale de Canal + du 10 au 12 novembre 2009, 1009 personnes, par internet, méthode des quotas.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur