La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > ATTENTION, HALDE en danger !

ATTENTION, HALDE en danger !

date de redaction lundi 9 novembre 2009


L’Inter-LGBT tire la sonnette d’alarme : dans le projet de bdudget 2010, deux députés UMP proposent de réduire de 20% les crédits dédiés à la HALDE.


Communiqué de presse Inter-LGBT - 7/11/2009

Lors de la sortie du premier rapport d’activité de la HALDE, l’Inter-LGBT avait dénoncé le manque d’investissement et d’implication de cette institution sur les discriminations liées à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre. Plus particulièrement, les discriminations fondées sur l’identité de genre ne sont pas explicitement dans le champ de compétence de la Haute autorité, ce que l’Inter-LGBT déplore.

Cependant, depuis presque trois ans, la HALDE a commencé à développer une véritable expertise des questions LGBT et a su s’entourer de celle des associations. Avec la publication d’une étude sur « l’Homophobie dans l’entreprise », la Halde confirmait les difficultés du vécu des homosexuels et de la persistance del’homophobie au travail, comme cela s’était déjà fait pour le racisme ou le sexisme. Cette année, la Halde a développé un module de e-learning qui permet de travailler sur un certain nombre de discrimination dans le milieu scolaire, dont l’homophobie. Elle a mis en place un groupe de travail destiné à réfléchir aux situations de discriminations homophobes dans le milieu scolaire, qui a émis des avis très documentés et sérieux sur les moyens de les faire reculer.

Ces évolutions ont été saluées par l’Inter-LGBT, et elle demande l’augmentation de moyens financiers pour que la HALDE puisse assurer l’ensemble de ses missions.

Or, dans le projet de loi de finance pour 2010, l’amendement 1946 des députés UMP MM Mallié et Briand s’interroge sur la pertinence des travaux de la Haute autorité et envisage la réduction des moyens pouvant aller jusqu’à 20% du budget actuel.

Pour appuyer leur argumentaire, ces deux députés s’inquiètent d’une étude intitulée « Place des stéréotypes et des discriminations dans les manuels scolaires », qu’ils dénoncent en citant le passage sur l’hétérosexisme dans les programmes scolaire, estimant qu’ « on peut légitimement s’interroger sur la pertinence des travaux commandés par la HALDE ».

La remise en cause de la « pertinence » des études par les deux députés interpelle l’Inter-LGBT sur les réels objectifs de cette réduction budgétaire. S’agit-il d’envisager l’invisibilité des discriminations sexiste, raciste et homophobe au sein de la Halde ? Notre inter-associative ne saurait l’envisager.

La lutte contre les discriminations nécessitant beaucoup de moyens financiers et humains, l’Inter-LGBT demande au gouvernement de montrer sa détermination à faire progresser la lutte contre toutes les discriminations en les augmentant, et non en les mettant en péril.

Philippe CASTEL, porte-parole,


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur