La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Homophobie : nouveau dérapage de Louis Nicollin

Homophobie : nouveau dérapage de Louis Nicollin

date de redaction mercredi 4 novembre 2009


Samedi 31 octobre, Louis Nicollin, président du club de foot de Montpellier, a dérapé sur Canal + en qualifiant Benoît Pedretti, capitaine de l’AJ Auxerre, de « petite tarlouze ».


Communiqué de presse CCH Montpellier - 1/11/2009

Hier soir (samedi 31 octobre 2009), à l’issue du match de football opposant l’équipe d’Auxerre à celle de Montpellier, Louis Nicollin, président du club montpellièrain, a dérapé sur Canal + en qualifiant Benoît Pedretti, capitaine de l’AJ Auxerre, de « petite tarlouze ».

Le Collectif Contre l’Homophobie (C.C.H.) condamne fermement cette énième saillie homophobe de Louis Nicollin dont les propos sont aussi nauséabonds que l’odeur des poubelles qui ont fait sa renommée.

Cela fait des années que nous condamnons les multiples dérapages plus ou moins contrôlés de Louis Nicollin qui a fait de l’homophobie son fonds de commerce, comme Jean Marie Le Pen a fait du racisme le sien, et comme Dieudonné a fait de l’antisémitisme le sien.

Le CCH souhaite vivement que Benoit Pedretti, seul habilité à le faire, porte plainte contre Louis Nicollin « pour injures publiques liées à l’orientation sexuelle réelle ou supposée ». Dans cette hypothèse, le CCH se constituerait immédiatement partie civile aux côtés de Monsieur Pedretti.

En attendant le CCH met en demeure les instances fédérales du football français, notamment la Ligue de Football Professionnel et la Fédération Française de Football, d’assumer leurs responsabilités en sanctionnant comme il leur appartient de le faire l’auteur de ces faits ; à moins que Frédéric Thiriez, président de la LFP et Jean-Pierre Escalettes, président de la FFF n’usent une nouvelle fois de manœuvres dilatoires pour se défiler et pour couvrir l’un des leurs.

Hussein Bourgi,
Le président

Plus d'informations :

Antécédents homophobes des Louis Nicollin

- Le 25 mai 2007, à l’issue d’un match de football entre Montpellier et Grenoble Louis Nicollin, président du MHSC, répondant aux questions des journalistes, avait ponctué chacune de ses phrases, au sujet de ses détracteurs et adversaires, d’injures homophobes du type "cette bande de pédés", "les pédés"... Suite à ce de dérapage, le Collectif Contre l’Homophobie avait protesté obtenant les excuses de Louis Nicollin.

- Le 17 juin 2009, dans un entretien accordé au quotidien Aujourd’hui Sport Louis Nicollin, président du MHSC, interrogé sur la diffusion d’un clip contre l’homophobie dans les tades, avait répondu « un clip sur le racisme, je suis prêt à le passer dès demain matin. Mais sur l’homophobie... Après ce sera quoi ? Les femmes battues ? ». Avant d’ajouter : « Si la maire me demande de le passer, je le ferai. Mais je préférerais montrer des filles à poil... »


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur