La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire rencontre (...)

Le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire rencontre le ministère de l’Education

date de redaction mercredi 14 octobre 2009


Compte-rendu de la rencontre. Il s’agit maintenant de passer des intentions, des engagements, aux actes.


communiqué de presse FCPE, Ferc-CGT, Sgen-CFDT, FSU, UNSA Éducation, UNEF, UNL et FIDL - 9/10/2009

Le 25 mai dernier, Le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire (composé de : FCPE, Ferc-CGT, Sgen-CFDT, FSU, UNSA Éducation, UNEF, UNL et FIDL), avait rencontré (avec l’InterLGBT et Sida Info Service) le Ministre de l’Éducation nationale M. Xavier DARCOS. Quelques jours plus tard, ce dernier était nommé comme Ministre du travail.

Avec la nomination et la formation d’une nouvelle équipe ministérielle, le Collectif éducation se devait de rencontrer le nouveau cabinet du Ministre pour s’assurer de la volonté de poursuivre les engagements pris par le Ministre précédent, considérer son approche des thématiques LGBT (lesbiennes, gaies, bi et trans), et effectuer un point sur les intentions du nouveau cabinet.

C’est chose faite depuis le jeudi 8 octobre 2009 ! En effet une délégation du Collectif éducation à rencontré M. Patrick ALLAL (Conseiller social, enseignement privé, laïcité) et M. Jean Marc PARISOT (Conseiller technique vie associative, violence et santé scolaire).

Le Collectif éducation, qui a acquis depuis plus de 5 années maintenant de travail et de recherche en commun une réelle expertise sur les thématiques LGBT, a interpellé notamment le cabinet du Ministre sur les thématiques suivantes :

  • Suite des travaux et engagements pris par M. DARCOS par l’équipe nouvelle en place (notamment la mise en place d’un groupe de travail par la DGESCO spécifiquement sur les questions LGBT)
  • Point sur les deux dernières circulaires de rentrée (qui mentionnaient spécifiquement les discriminations homophobes)
  • Point sur la campagne d’affichage « Parler de sa différence » et la distribution des cartes mémo et des dépliants dans les lycées (nous demandons que le principe soit étendu au niveau des collèges et à revoir le concept et le message des documents à l’avenir)
  • Prise en compte des discriminations LGBT dans la formation initiale et continue pour tous les personnels
  • Sensibilisation dès l’école élémentaire aux notions de diversités sexuelles et de genre
  • Prise en compte de la notion de genre et d’identité de genre dans les actions ministérielles au même titre que l’orientation sexuelle (tel que c’était engagé M. DARCOS)
  • L’éducation à la sexualité (qu’elle soit rendue effective, et à tous les niveaux d’enseignement - réécriture actualisée du livret pédagogique en direction des enseignants)
  • Étude sur les stéréotypes et que les thématiques LGBT soient abordées dans les manuels et les programmes scolaires
    - La question de la défense des personnels victimes de LGBTphobies ou de non considération de leur situation par la hiérarchie. Mise en place de réels dispositifs
  • La signature par le Ministère de l’éducation de la charte de l’égalité de la fonction publique avec la HALDE (qui n’est toujours pas réalisée contrairement à d’autres ministères)

Le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire accueille avec satisfaction l’annonce par les représentants du cabinet ministériel de leur volonté de poursuivre les engagements pris par M. DARCOS. Ils ont réaffirmé qu’un groupe de travail (tant attendu) se mettrait en place dès ce mois d’octobre. Ils n’ont pas écarté l’idée de la mise en place d’une évaluation des consignes dictées dans les deux dernières circulaires, allant jusqu’à envisager que les thématiques LGBT trouvent leur place dans la réflexion du chantier lancé sur « Le code de la paix scolaire ».

Nous accueillons avec satisfaction la proposition d’envisager la création de modules spécifiques de formation sur les discriminations dans le cadre de l’année de stage des entrants et du tiers continué pour les premières années, proposition qui va dans le sens de la demande du Collectif éducation. Reste à envisager maintenant comment aussi l’introduire dans le cadre de la formation continue de tous les personnels.

Si le Collectif éducation ressort de cette audience avec le sentiment d’avoir été entendu par ses interlocuteurs sur un certain nombre de points et de trouver une volonté d’ouverture, il regrette néanmoins que le cabinet du ministère ait encore quelques réticences, malgré les engagements du Ministre précédent, à aborder les questions d’orientation sexuelle et de genre dans le cadre de l’éducation à la sexualité à l’école et au collège. Le ministère est cependant d’accord pour travailler sur la question des discriminations, dans le cadre de l’éducation à la citoyenneté.

Le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire déplore que l’on exclut les questions LGBT dans le cadre de l’éducation à la sexualité. Séparer ainsi l’éducation à la santé et l’éducation à la citoyenneté constitue une hiérarchisation et une approche ségrégative difficilement acceptable, choquante et contre productive.

Cette rencontre était pour le Collectif éducation une première étape nécessaire, avant d’être reçu par le Ministre lui-même. L’intention nous en a été présentée pour la fin de l’année 2009.

Le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire attend maintenant une réelle concrétisation et mise en œuvre des chantiers ouverts par le précédent gouvernement, et notamment la mise en place effective rapide du groupe de travail auprès de la DGESCO, qui serait une première démonstration de la volonté du ministère de M. Luc CHATEL.

Pour le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire

Natacha TAURISSON, coordinatrice


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur