La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Existrans 2009 : le pouvoir aux trans, pas aux psys !

Existrans 2009 : le pouvoir aux trans, pas aux psys !

date de redaction vendredi 9 octobre 2009


Les Panthères roses exigent une dépsychiatrisation totale et effective des trans : fin de l’obligation d’être suiviE par unE psy dans le « parcours trans », libre choix de son médecin, facilitation du changement d’État civil, sans stérilisation requise.


communiqué de presse des Panthères roses - 9 octobre 2009

Samedi 10 octobre aura lieu la treizième édition de l’EXISTRANS, la marche des trans, des intersexué.es et de celles et ceux qui les soutiennent. Les Panthères roses y exigeront une dépsychiatrisation totale et effective des trans : fin de l’obligation d’être suiviE par unE psy dans le « parcours trans », libre choix de son médecin, facilitation du changement d’État civil sans stérilisation requise.

Les récentes annonces du Ministère de la Santé ont tenté, face aux revendications de dépsychiatrisation, de noyer le poisson. Mais elles ne répondent pas aux problèmes concrets auxquels sont confrontéEs les trans : parcours psy imposé et normatif (pour « être » trans, on ne doit notamment pas être homo, ni séropo, ni avoir des enfants), équipes médicales imposées, impossibilité de changer d’état civil sans avoir subi de stérilisation, entre autres.

Roselyne Bachelot a annoncé que les trans ne feront plus partie des Affections psychiatriques de Longue Durée. Mais cela est loin de suffire : ne plus être soumiSEs aux décisions arbitraires des psychiatres, autoproclaméEs expertEs, au mépris de la parole des Trans elles/eux mêmes, voilà la dépsychiatrisation réelle ! Lorsque la Ministre de la Santé annonce en parallèle la mise en place de « centres de référence », composés de ces fameuxSES expertEs dont la transphobie et l’homo-lesbophobie ne sont plus à démontrer, elle tient un double discours insultant au vu de l’urgence des revendications trans.

Merci pour le symbole, mais le concret se fait attendre : les droits des trans et des intersexué.es sont toujours loin d’être acquis.

A l’occasion de l’Existrans, les Panthères roses appellent à une dépsychiatrisation, une vraie, et à tout ce qui va avec :
- facilitation du changement d’État-civil sans nécessité de stérilisation ;
- libre choix de son genre et de son parcours de transition ;
- prise en charge par la sécurité sociale des traitements hormonaux et/ou chirurgicaux qu’ils aient lieu en France ou à l’étranger ;
- arrêt des assignations hormono-chirurgicales des enfants intersexué.es ;
- politiques publiques de prévention de la transphobie, de la lesbophobie, de l’homophobie et du sexisme ;
- égalité des droits : accès au mariage et à l’adoption et à l’AMP pour les gouines, les trans et les pédés ;
- retrait de la mention de sexe sur l’État-civil.

Pour la 13ème édition de l’Existrans, rejoignez les Panthères roses samedi 10 Octobre 2009, à 14h00 au métro Jourdain

Les Panthères roses
Gouines, trans, pédés, féministes antiracistes
www.pantheresroses.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur