La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Toulouse : 1ère Université d’été contre les discriminations, pour l’égalité et (...)

Toulouse : 1ère Université d’été contre les discriminations, pour l’égalité et la diversité

date de redaction mercredi 9 septembre 2009


L’association Contact Haute-Garonne déplore que les discriminations liées à l’orientation sexuelle soient laissées de côté !


Communiqué de presse de l’association CONTACT Haute-Garonne - 8/9/2009

L’une des missions de l’association CONTACT est de lutter contre les discriminations dont peuvent être victimes les lesbiennes et les gays. CONTACT rassemble des parents et/ou des personnes homosexuelles, bisexuelles et hétérosexuelles et favorise la compréhension mutuelle.

Créée dans les années 90 au plan national, elle est fortement représentée aujourd’hui dans plusieurs régions, notamment en Midi Pyrénées, où elle effectue un important travail de terrain.

CONTACT est agréée et reconnue par de nombreuses institutions et collectivités locales pour la qualité de ses interventions tant dans ses actions de prévention en milieu scolaire que dans ses actions de sensibilisation auprès des professionnels et du grand public.

C’est donc avec un vif intérêt que nous avons pris connaissance de la tenue de la 1ère « Université d’été Contre les discriminations Pour l’égalité et la diversité » qui auront lieu à Toulouse les 18 et 19 septembre prochains.

Mais, en découvrant le programme, quelle déception ! Nous constatons qu’une de fois de plus, la plupart des discriminations sont laissées de côté. Cependant, selon la H.A.L.D.E., il existe 18 critères de discriminations parmi lesquelles celles fondées sur l’orientation sexuelle, le handicap, e.t.c.

Force nous est de constater que l’homophobie n’est pas prise en compte au cours des diverses conférences et ateliers proposés - choix des thèmes, des intervenants - par ces universités d’été.

Devons-nous pour autant considérer que nos savoirs et nos pratiques doivent rester “ cloisonnés et peu diffusés ” ?

Nous tenons pourtant à rappeler que les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle ont des conséquences extrêmement graves : violences, suicide des jeunes, rupture familiale, discriminations à l’accès au logement, au travail, etc. Trop rares sont les victimes qui osent porter plainte, en particulier de peur de dévoiler leur orientation sexuelle et d’être ainsi l’objet d’une plus forte pression sociale.

Les associations et structures qui luttent contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle ont très peu de moyens. Les financements qui nous sont octroyés sont très insuffisants quant à nos objectifs et actions que nous mettons en place pour répondre à la demande du public.

Ainsi, CONTACT Haute-Garonne ne dispose pas de locaux fixes et la faiblesse de nos subventions menace de licenciement notre unique salarié.

L’omission de la question de l’homophobie, parmi les thèmes retenus lors de ce colloque, tend à prouver le peu d’intérêt qu’elle suscite auprès des pouvoirs publics et la faiblesse des moyens qui lui sont consacrés. C’est pourquoi nous appelons toutes les personnes et les associations concernées à se mobiliser et se faire entendre. Il est intolérable aujourd’hui de parler de discriminations sans prendre en compte la pluralité et la diversité de l’ensemble des discriminations.

Pour l’association CONTACT Haute-Garonne :

  • Barthélémy ALATA, président
  • Pierrette DELMAS, mère de famille, secrétaire
  • Romain GARELLI, trésorier
  • Jean Michel PUGNIERE, psychologue
  • Yvette RADET, mère de famille, responsable des actions d’Education à la santé
  • Fabienne RINAUDO, mère de famille, chargée de la lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle

Plus d'informations :

le site de présentation de l’événement : http://www.universite-ete-discrimin...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur