La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actions > MALAISIE : la condamnation d’Anwar Ibrahim maintenue par la Cour (...)

MALAISIE : la condamnation d’Anwar Ibrahim maintenue par la Cour d’Appel

date de redaction jeudi 17 juillet 2003


Continuons à protester contre l’emprisonnement d’Anwar Ibrahim


appel de la commission homo d’Amnesty International - Juin 2003

Le 18 avril 2003, la cour d’appel de Malaisie a décidé de ne pas modifier la décision d’août 2000 condamnant le vice-premier ministre Anwar Ibrahim pour sodomie.

Anwar Ibrahim fut arrêté le 20 septembre 1998 et retenu sans charge au titre de la loi de sécurité intérieure (ISA). Cette législation draconienne autorise la détention sans charge ou procès, pendant des périodes renouvelables de deux ans, pour les individus considérés comme étant un risque pour la sécurité nationale.

Des accusations politiques d’abus de pouvoir (son bureau serait prétendument intervenu dans des enquêtes de police sur des agressions sexuelles et des cas de sodomie) furent constituées contre lui. Après un procès qu’Amnesty International considère comme injuste, Anwar Ibrahim a été condamné en avril 1999 a six ans de prison pour abus de pouvoir. Il a été par la suite condamné pour sodomie à une peine additionnelle de 9 ans de prison. Amnesty international est persuadée que ces accusations contre Ibrahim sont motivées par des considérations politiques.

La demande d’appel d’Anwar Ibrahim contre la peine de six ans d’emprisonnement pour abus de pouvoir fut rejetée par la cour fédérale le 10 juillet 2002. Avec ce nouveau rejet et en tenant compte des sentences parallèles, Ibrahim risque de passer 15 ans en prison. Son dernier espoir est la procédure d’appel de la cour fédérale contre la condamnation de sodomie.

Des observateurs indépendants ont exprimé de sérieux doutes quant au respect de l’équité du premier procès et ont manifesté de graves inquiétudes quant à l’indépendance de la justice en Malaisie en ce qui concerne des cas politiquement sensibles. Amnesty international considère Anwar Ibrahim comme prisonnier d’opinion, détenu en raison de ses activités d’opposant politique et des difficultés qu’il a posé au leader du gouvernement

Amnesty international considère que l’existence de lois condamnant les relations entre personnes de même sexe n’autorise pas les autorités à les utiliser comme prétexte contre des opposants politiques, ce qui est une violation des dispositions internationales protégeant la liberté de penser, l’absence de discrimination et le droit à une vie privé.

Amnesty international considère toutes les personnes détenues uniquement en raison de leur orientation sexuelle réelle ou présumée comme des prisonniers d’opinion, ainsi que celles détenues en raison de leur appartenance à un groupe politique ou religieux, en raison d’autres croyances ou en fonction de leurs origines ethniques, de la couleur de leur peau ou de leur sexe.

Merci d’écrire pour :

- Demander la libération immédiate et sans condition d’Anwar Ibrahim, en rappelant que les charges retenues contre lui sont politiques et que son procès est inéquitable.
- Exprimer votre inquiétude quant aux rapports concernant des tortures et des mauvais traitements pratiqués par la police lors de la détention des principaux témoins afin d’obtenir des aveux. Demander que ces rapports soient étudiés par un organisme indépendant et appeler à la traduction en justice des responsables.
- Demander l’abrogation des lois criminalisant l’homosexualité, et rappeler que de telles lois sont contraires aux droits fondamentaux internationalement reconnus, comme le droit à la liberté d’expression et de conscience, l’absence de discrimination et le droit à une vie privé.

Merci d’adresser les lettres à :

MINISTRE DE L’INTERIEUR

Dato Abdullah Haji Ahmad Badawi
Ministry of Home Affairs (Menteri Dalam Negeri)
Aras 13, Blok D1
Parcel D, Pusat Pentadbiran Kerajaan Persekutuan
65202 Putrajaya, Selangor
Malaysia
Fax : +60 3 8886 8014

MINISTRE AU DEPARTEMENT DU PREMIER MINISTRE EN CHARGE DES AFFAIRES DE JUSTICE

Datuk Dr. Rais Yatim
Law Division
Prime Minister_s Department, Block 1
Federal Government Administration Centre
62502 Putrajaya, Selangor
Malaysia
Fax : +60 3 8888 3424

PROCUREUR GENERAL

Datuk Mohtar Abdullah
Attorney General’s Chambers
Jabatan Peguam Negara Malaysia
Tingkat 20, Bangunan Bank Rakyat
Jalan Tangsi
50512 Kuala Lumpur
Malaysia
Fax : +60 3 293 2021 or +60 3 298 4989

INSPECTEUR GENERAL DE POLICE

Tan Sri Norian Mai
Ketua Polis Negara
Ibupejabat Polis Diraja Malaysia
Bukit Aman
50502 Kuala Lumpur
Malaysia
Fax : +60 3 2273 1326

Merci d’envoyer une copie à :

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

Datuk Seri Syed Hamid Albar
Ministry of Foreign Affairs
Wisma Putra
No 1, Jalan Wisma Putra, Precinct 2
62602 Putrajaya
Malaysia
Fax : +60 3 8889 1717
Affranchissement : 0,90 EUR

RTF - 14 ko
Modèle de lettre

Plus d'informations :

Vous trouverez des informations complémentaires sur le cas d’Anwar Ibrahim sur le site web <http://efai.amnesty.org>


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur