La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Les ’Oublié(e)s’ de la Mémoire à la journée 2009 du souvenir de la (...)

Les ’Oublié(e)s’ de la Mémoire à la journée 2009 du souvenir de la Déportation

date de redaction vendredi 24 avril 2009


L’association nationale civile homosexuelle du devoir de mémoire participe aux cérémonies officielles, pour ne pas oublier que des homosexuels ont été déportés en raison de leur sexualité.


communiqué Les « Oublié(e)s » de la Mémoire - 21/4/2009

Les « Oublié(e)s » de la Mémoire, association nationale civile homosexuelle du devoir de mémoire, est invitée, officiellement comme association mémorielle portant la mémoire de la déportation pour motif d’homosexualité, à la Journée Nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation.

Dimanche 26 avril 2009 [1], les délégations de l’association participeront à l’hommage rendu à TOUS les DéportéEs. Grâce à notre présence régulière et officielle tout le long de l’année dans les rangs des associations de la Mémoire et de la Déportation, nous marquons et représentons ainsi le souvenir de cette déportation.

La déportation de Français pour motif d’homosexualité est aujourd’hui une réalité historique reconnue par les plus hautes autorités de l’État. Malheureusement, il arrive que dans certaines villes de France, elle soit encore contestée et écartée.

Il est donc légitime que la mémoire de cette déportation soit reconnue et honorée. D’autant plus que la gerbe unitaire, déposée lors de la Journée Nationale du Souvenir de la Déportation, couvre l’ensemble des catégories de déportés, plutôt qu’une catégorie en particulier.

Lorsque des associations LGBT (lesbien, gay, bi, trans) tiennent à procéder à un dépôt de gerbe spécifique lors de cette journée, elles vont à l’encontre de ce principe de reconnaissance collective, ce qui peut donner lieu à des discordes le jour en question.

Le dépôt de gerbe en marge des cérémonies officielles avait un sens et un caractère militant indéniable à l’époque où les autorités françaises ne reconnaissaient pas la validité de cette déportation. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, même si notre acceptation pleine et entière parmi les autres associations mémorielles doit encore faire l’objet de beaucoup de travail de persuasion par le dialogue dans le respect de tous.

Après un combat de plus de 20 ans par le tissu associatif, notre association, invitée officielle à la Cérémonie Nationale du Souvenir à l’ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof (Alsace), déposera pour la première fois une gerbe au Mémorial de la Déportation, le 21 juin prochain. À cette occasion, nous proposons un voyage mémoriel sur les lieux des anciens camps installés en Alsace par le régime nazi et qui comprirent des déportés pour motif d’homosexualité [2]. Pour honorer leur mémoire, nous travaillons en commun avec les Déportés et les Institutions pour qu’une plaque commémorative soit apposée sur le Mur du Souvenir au pied de la fosse aux cendres du Struthof.

Si dans votre ville ou région, vous aussi souhaitez contribuer à ce travail de mémoire, et être reconnu par les institutions locales et les autres associations mémorielles, nous sommes à votre disposition pour étudier avec vous la situation locale et les possibilités d’action.

Aujourd’hui des prises de positions négationnistes se multiplient. Par ailleurs, nous voyons la montée de partis extrémistes LGBTphobes bénéficiant d’un accueil de plus en plus favorable dans l’opinion. La nécessité absolue nous oblige à tous nous rassembler, pour rendre hommage aux DéportéEs, victimes de la répression et de l’extermination des personnes indésirables pour les nazis et le régime de Vichy.

Plus d'informations :

notre dossier La Déportation des homosexuels

Notes :

[1] Pour assister aux cérémonies sur Paris, un carton d’invitation officiel est absolument indispensable. Vous pourrez vous en procurer un, auprès de nous, sur simple demande devoiretmemoire@yahoo.fr

[2] Renseignements et inscriptions au voyage : www.devoiretmemoire.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur