La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Lancement d’une enquête de prévalence du VIH

Lancement d’une enquête de prévalence du VIH

date de redaction vendredi 17 avril 2009


L’InVS en collaboration avec le SNEG va sonder les hommes homo-bisexuels qui fréquentent des établissements gay parisiens, car aucune diminution des contaminations par le VIH n’apparaît au sein de cette population.


communiqué de presse SNEG et INVS - 15/4/2009

L’Institut de veille sanitaire (InVS), en partenariat avec le Syndicat national des entreprises gaies (Sneg), et l’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales (ANRS), lance une grande enquête de prévalence du VIH auprès des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes

En effet, depuis le début de l’épidémie, les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes restent largement touchés par le VIH-sida. En Europe et en France, la situation est préoccupante puisque les rapports homosexuels masculins sont le seul mode de contamination pour lequel aucune baisse des nouveaux diagnostics n’a été enregistrée depuis le début des années 2000. Parallèlement, on constate une recrudescence des comportements sexuels à risque et une augmentation des infections sexuellement transmissibles.

Première du genre en France, cette enquête baptisée « Prevagay » sera réalisée au sein de la population des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes qui fréquentent des établissements gay parisiens. L’objectif de Prevagay est d’estimer la prévalence des infections par le VIH et les virus des hépatites virales B et C. Elle permettra également de déterminer le nombre d’hommes récemment contaminés parmi ceux séropositifs pour le VIH et de décrire les comportements sexuels à risque associés à une séropositivité aux VIH, VHC et VHB.

Cette enquête est soutenue par plusieurs associations de lutte contre le sida (ACT UP, AIDES, LE KIOSQUE, SIDA INFO SERVICE). Elle se déroulera du 28 avril au 6 juin 2009 dans une dizaine d’établissements volontaires parisiens (bars, saunas, backrooms). Il sera proposé aux clients présents dans ces lieux de participer à l’enquête, après avoir reçu une information préalable et donné un consentement. Des gouttelettes de sang (auto-prélevées au bout des doigts) et un auto-questionnaire sur les comportements sexuels seront recueillis pour chaque participant. Les informations collectées sont totalement anonymes. Les premiers résultats de cette enquête devraient être disponibles dans le courant du 1er trimestre 2010.

Pour en savoir plus, consultez le site internet dédié : www.prevagay.fr


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur