La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Lutte contre les discriminations : deux actions innovantes dans (...)

Lutte contre les discriminations : deux actions innovantes dans l’Hérault

date de redaction vendredi 27 février 2009


Une journée de sensibilisation est organisée à l’intention des acteurs sociaux du département, et une cellule centralise tous les cas signalés pour les traiter de façon optimale.


communiqué Collectif Contre l’Homophobie Montpellier - 26/2/2009

Le Collectif Contre l’Homophobie (CCH) est membre de la Commission pour la Promotion de l’Egalité des chances et la Citoyenneté (COPEC) [1] de la Préfecture de l’Hérault.

C’est dans le cadre du Pôle « Vigilance contre les discriminations » (qui réunit M. Christian RICARDO, Sous-Préfet de Lodève chargé de la Politique de la Ville dans l’Hérault, M. Patrick MATHE, Procureur adjoint de la République au Tribunal de Grande Instance de Montpellier en charge de la lutte contre les discriminations, M. Nourredine BOUBAKER, Directeur régional de l’Acsé, M. Christophe PERRIN, membre de la Cimade, et M. Hussein BOURGI, Président du Collectif Contre l’Homophobie) de la COPEC 34 que le CCH a initié deux propositions qui viennent d’être retenues :

Une action de sensibilisation :

La mise en place d’une journée de sensibilisation destinée aux magistrats, aux avocats, aux intermédiaires de l’emploi, aux élus, aux administrations, aux chefs d’entreprise, aux militants associatifs et syndicaux. Cette manifestation a pour objectif de rappeler l’arsenal législatif et de préciser les modes d’usage des outils permettant de lutter contre les discriminations. Dans un des ateliers prévus, le CCH évoquera la lutte contre l’homophobie et sa mise en œuvre pratique (les écueils à éviter, la jurisprudence existante etc...).

PDF - 66.1 ko
La lutte contre les discriminations : de la parole aux actes
Programme de la journée du 21/3/2009

Cette journée intitulée « La lutte contre les discriminations : de la parole aux actes » se tiendra symboliquement au Tribunal de Grande Instance de Montpellier le samedi 21 mars 2009, à l’occasion de la journée internationale d’éducation contre les discriminations.

Inscriptions avant le 15 mars 2009 auprès du collectifcontrelhomophobie@hotmail.com

Un mode de traitement innovant des signalements de faits discriminatoires :

PDF - 69.8 ko
Comment signaler
Lettre du Préfet de l’Hérault expliquant comment signaler les cas de discrimination.

La COPEC 34 vient de diffuser une lettre demandant « aux personnes, aux administrations, aux associations et à tous les acteurs concernés de signaler directement et simplement, sans formalisme particulier, tous faits, expériences ou éléments de faits susceptibles de constituer une discrimination ou une présomption de discrimination au regard de la législation existante ».

Les signalements seront centralisés sur fiche type par courrier simple ou courrier électronique à la Direction régionale de l’Acsé (Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des chances).

Ils seront traités par une cellule réunissant :

  • M. Christian RICARDO, Sous-Préfet de Lodève chargé de la Politique de la Ville dans l’Hérault
  • M. Nourredine BOUBAKER, Directeur régional de l’Acsé
  • M. Christophe PERRIN, membre de la Cimade, Coordonnateur du réseau régional pour l’égalité de traitement,
  • M. Hussein BOURGI, Président du Collectif Contre l’Homophobie

Cette cellule se réunira à chaque fois qu’elle recevra un signalement afin de l’analyser, d’envisager les suites à donner, et d’orienter la victime soit vers le parquet (Montpellier ou Béziers) soit vers la Halde.

Ce mode opératoire privilégie le partenariat entre les institutions et les associations de terrain afin de mieux faire émerger les situations discriminatoires. Le vœu partagé est que l’expertise et le regard des militants associatifs permettent d’optimiser le traitement des discriminations dans le département de l’Hérault.

Ce mode opératoire innovant a été officialisé lors de la réunion plénière de la COPEC 34 du 24 février 2009 par Monsieur le Préfet et Messieurs les Procureurs de la République de Montpellier et Béziers qui ont signé et adressé conjointement une lettre à plusieurs milliers d’acteurs locaux (343 maires de l’Hérault, administrations, associations, syndicats etc...).

Le CCH se réjouit de constater que son implication dans le Pôle de vigilance contre les discriminations de la COPEC 34 porte ses fruits. Le CCH compte prochainement porter d’autres projets dans le Pôle « Education » de la COPEC 34.

Hussein BOURGI,
Président du CCH

Notes :

[1] La COPEC 34 est présidée par le Préfet de l’Hérault, elle réunit une soixantaine de membres (collège des élus locaux, collège des services de l’Etat : police, justice, gendarmerie, rectorat ..., collège des associations et des syndicats de salariés et d’employeurs). Au sein de la COPEC 34, le CCH est représenté par Hussein BOURGI (membre titulaire) et Daniel BERCHARD (membre suppléant). La COPEC 34 est composée de 4 pôles : « Emploi », « Logement », « Education » et «  Vigilance contre les discriminations ». Le CCH siège dans deux groupes de travail : « Education » et « Vigilance contre les discriminations ».


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur