La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Affaire Vanneste : 80 organisations et personnalités appellent à des (...)

Affaire Vanneste : 80 organisations et personnalités appellent à des rassemblements

date de redaction mercredi 19 novembre 2008


Dans une déclaration publiée à l’initiative de Tjenbé Rèd, quatre-vingt organisations et personnalités de la société civile rappellent que la dignité des personnes lesbiennes, gaies, bi & trans n’est pas inférieure à celle des autres, et appellent à des rassemblements mercredi 19 et samedi 22 novembre.


communiqué de presse n°TR08POL26B - 18/11/2008

Dans une déclaration publiée à l’initiative de Tjenbé Rèd, quatre-vingt organisations et personnalités de la société civile rappellent que la dignité des personnes lesbiennes, gaies, bi & trans n’est pas inférieure à celle des autres, et appellent à des rassemblements demain mercredi 19 novembre à 19 heures et samedi 22 novembre à 19 heures.

Cette déclaration fait suite à la décision de la Cour de cassation, le 12 novembre, de casser la condamnation de Christian Vanneste, qui avait déclaré que l’homosexualité était « inférieure à l’hétérosexualité » et que, « si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité ».

Les signataires s’interrogent notamment : La Cour de cassation admettra-t-elle demain qu’une personnalité publique puisse déclarer que la condition noire est « inférieure à la condition blanche » et que, « si on poussait la négritude à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité » ?

Les signataires appellent à soutenir financièrement les associations Act Up-Paris, SNEG et SOS homophobie qui, déboutées par la Cour de cassation, ont annoncé leur intention d’aller devant la Cour européenne des droits de l’homme.

Parmi les 38 signataires personnes morales, on retrouve notamment Act Up-Paris, le CRAN ou le Parti communiste et, parmi les 42 signataires personnes physiques : Patrick Cardon (chercheur), Natacha Chetcuti (sociologue, EHESS, Paris), Béatris Compère (ancienne porte-parole du CollectifDOM), Florence Fradelizi (directrice du Festival de films gays & lesbiens de Paris), Patricia Parisis (membre du Collectif confédéral CGT de lutte contre l’homophobie), Louis-Georges Tin (An Nou Allé, Comité IDAHO) ou Elisabeth Zucker-Rouvillois (démographe, Réseau Éducation sans Frontière et Ligue des Droits de l’Homme).

Pour Tjenbé Rèd
Le président, David Auerbach Chiffrin

Rassemblement du mercredi
en face de la Cour de cassation, face au 5, quai de l’Horloge à Paris, métro Cité (les forces de police pourront indiquer un autre emplacement à proximité : renseignements auprès de Tjenbé Rèd au 06 12 95 16 21). Des photophores pourront être apportés et posés au sol en hommage aux victimes des homophobies.
Rassemblement du samedi
au carrefour des rues des Archives et Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie (devant l’Open), métro Hôtel-de-Ville (les forces de police pourront indiquer un autre emplacement à proximité : renseignements auprès d’Act Up-Paris au 06 25 47 91 36)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur