La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > 8èmes rencontres nationales des centres lesbiens, gais, bi & trans de (...)

8èmes rencontres nationales des centres lesbiens, gais, bi & trans de France

date de redaction mardi 17 juin 2003


Les membres de l’alliance des centres gais, lesbiens, bi et trans organisent à Paris le 12 et 13 juillet leur 8ème session de travail.


communiqué de presse n°IC/CP/03/01 - 15 juin 2003

L’INTER CENTRES LGBT, Alliance des Centres lesbiens, gais, bi & trans de France, a pour vocation de rassembler les acteurs sociaux généralistes et de terrain du tissu associatif LGBT national. Ses 26 Membres titulaires et associés gèrent ainsi, notamment, à Paris comme dans les régions, des locaux ouverts à tout public intéressé par les questions relatives à l’orientation ou à l’identité sexuelles et affectives. Leur principale compétence est, au quotidien, d’accueillir et d’écouter des personnes en situation qui d’interrogation, qui de difficulté, qui de détresse.

Les Rencontres nationales de l’Alliance se tiennent régulièrement depuis 1998. Après avoir tenu leurs VIIèmes Rencontres à Lille en décembre dernier, les huit signataires de la Charte des Centres LGBT de France et leurs 18 Membres associés tiendront leurs VIIIèmes à Paris les samedi 12 et dimanche 13 juillet prochains. Ils y seront accueillis par Dominique Boren et Claude Chantereaux, Co-Présidents du CGL Paris (Centre lesbien, gai, bi & trans de Paris et Île-de-France). Leurs objectifs seront notamment les suivants :

- Exposer leurs craintes après la disparition mal expliquée de la Maison de l’homosocialité de Bordeaux, ancien Membre titulaire, le 28 février dernier ;

- Suivre le programme de parrainage qui doit permettre aux Centres LGBT de soutenir le développement et l’implantation de futurs Centres LGBT et d’étendre le nombre de signataires de la Charte des Centres LGBT de France ;

- Suivre l’extension à de nouvelles villes de la "Charte d’accueil et de bienvenue lesbian and gay friendly" conclue entre la Mairie du Mans, les commerces du Mans et HOMogênE, Membre associé ;

- Suivre l’extension à de nouvelles académies de la mallette pédagogique de lutte contre l’homophobie actuellement testée dans l’académie de Nancy-Metz par Couleurs Gaies (Centre LGBT de Moselle -Metz-) ;

- Evoquer avec le FGL Lyon, Membre titulaire, et avec ARIS (Lyon), Membre associé, une anomalie rarissime voire unique dans le paysage associatif LGBT, plus habitué aux scissions et rescissions : la fusion de deux associations ;

- Evoquer les impasses auxquelles mène parfois la vie de militant-e-s tiraillés entre contraintes associatives et personnelles et envisager des solutions alors que de nombreuses associations LGBT connaissent une chute du nombre de bénévoles réellement investi-e-s ;

- Evoquer l’évolution de l’infection au VIH et notamment l’évolution du phénomène du "barebacking" sur lequel Reims Liberté Gaie, Membre associé, exposera son argumentation ;

- Evoquer le sursuicide des jeunes LGBT et la nomination litigieuse de Christine Boutin que Ex Æquo (Reims), Membre associé, a récemment rencontrée ;

- Evoquer avec C.I.GA.LE. (Grenoble), Membre associé, et avec le CGL Lille le rôle des associations au sein d’un "CGL" et déterminer les différents types de rapports possibles à instaurer, au moment où le CGL Paris peaufine son projet de Grand Centre qui lui doit permettre d’apporter de nouvelles potentialités aux associations LGBT franciliennes ;

- Mettre en place les projets futurs de l’Alliance.

En mémoire des victimes de la lesbophobie, de la gaiphobie, de la biphobie et de la transphobie, les Membres de l’INTER CENTRES LGBT se recueilleront également devant la plaque commémorative dédiée à Brahim Bouraam, assassiné par quatre militants du Front national le 1er mai 1995, sous le pont du Carrousel. A cette occasion, Ex Æquo (Reims) et Reims Liberté Gaie, Membres associés, évoqueront la mémoire de François Chenu, assassiné par trois proches du MNR de Bruno Mégret le 13 septembre 2002, à Reims.

Pour être Membre titulaire et donc signataire de la Charte des Centres LGBT de France, il faut notamment être constitué en association loi 1901 et gérer un local ouvert au public pour y accueillir, informer et soutenir les populations lesbienne, gaie, bi, trans ou en interrogation de sa région : cette notion de lieu est primordiale.

Pour être Membre associé, il faut être une personne morale ou physique souhaitant soutenir les valeurs de la Charte des Centres LGBT et participer aux réflexions, démarches et actions des Centres LGBT dans la perspective d’améliorer la vie quotidienne des personnes lesbiennes, gaies, bi, trans ou en interrogation de sa région ou d’ailleurs.

Les personnes ayant vocation à signer ou à soutenir la Charte peuvent se manifester auprès des membres de la Commission de coordination de l’INTER CENTRES LGBT (le texte de la Charte peut être consulté sur notre site Internet : http://inter-centres-lgbt.org).

Les associations-membres du CGL Paris sont invitées aux débats sur réservation.

La presse est conviée à assister à la séance d’installation des Rencontres.

L’INTER CENTRES LGBT est soutenue par le Syndicat national des entreprises gaies.

JPEG - 20.1 ko
L’équipe de l’Inter Centres LBGT lors des 7ème rencontres
Yvan (1) et Olivier (2) d’HOMogênE au Mans, Dominique du CGL Paris (3), Laurent (4) et Aurélien de Quazar à Angers (5), Jérémy (6) du CGL Lille et Hélène (7) de GayKitschCamp à Lille, Massimo du CGL Paris (8), Alexandre de Couleurs Gaies, Centre LGBT de Moselle à Metz (9), Matthieu du CGL Lille (10), David du CGL Paris (11), Stéphane de Couleurs Gaies, Centre LGBT de Moselle à Metz (12), Youcef (13) et Joël (14) du CGL Lille © 14 décembre 2002, INTER CENTRES LGBT / Joël Vigeant

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur