La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > 9ème édition de la Lesbian & Gay Pride de Montpellier

9ème édition de la Lesbian & Gay Pride de Montpellier

date de redaction lundi 16 juin 2003


L’équipe organisatrice est satisfaite de l’édition 2003, qui a attiré près de 8.000 personnes le 7 juin.


Communiqué de Presse Lesbian & Gay Pride Montpellier 2003 - 14/6/2003

La 9ème édition de la Lesbian & Gay Pride Montpellier a connu un succès incontestable. Les 12 jours de festivités, animations, projections, débats ont été lancés le mercredi 28 mai en présence de Georges FRECHE (Maire de Montpellier qu’accompagnait une délégation de 8 élus municipaux) et de plusieurs centaines de personnes (un record !!! pour le vernissage de l’exposition d’Arts Plastiques). La fréquentation de l’expo ne s’est pas démentie pendant ces 12 jours, il faut dire que le Pavillon de l’Hôtel de Villle qui nous accueillait était idéalement placé (sur la Place de la Comédie, à côté de l’Office du Tourisme). L’audience en hausse montre que le pari de la visibilité (notre mot d’ordre) a bel et bien été tenu ! Toutes les animations créées pendant ces 12 jours ont connu un vrai succès et répondent à une attente. Ces animations sont pour nous aussi importantes que la Marche.

La Marche a attiré 8000 personnes selon nous, France 3 Sud et l’Hérault du Jour, 7000 selon Têtu, 6000 selon le Journal du Dimanche et 3000 selon les Renseignements Généraux et Midi Libre. Le samedi 7 juin 2003 a commencé avec le pik-nik arc-en-ciel organisé par le Collectif contre l’homophobie au Jardin du Peyrou, le forum associatif qui suivait et précédait la Marche fut très suivi, il faut dire que le petit train de Montpellier (train touristique de la Ville) que nous avions loué pour l’occasion constituait une attraction inédite.

A 15h30, le cortège comprenant 11 chars, le petit train et des manifestants à vélo s’élançait dans les rues du Vieux Montpellier. Le nouveau trajet, plus court, a séduit les participants qui sont restés du début à la fin. Un premier hic est survenu avec la panne du groupe électrogène du char de la Lesbian & Gay Pride ; heureusement qu’un établissement partenaire nous a prêté un de ses deux chars même si le son était moins puissant que celui que nous avions prévu (d’où une frustration de ne pas être entendu au delà d’un certain niveau du cortège).

Sur la place de la Comédie nous avons pu faire des discours militants d’un char qui avait plus de puissance sonore (après le discours introductif de Fabienne Larrivière, la présidente ; Hussein Bourgi, Président du Collectif contre l’homophobie, a prononcé un discours ; puis nous avons déposé une gerbe au monument aux morts à la mémoire des homosexuels déportés et des morts du SIDA).

Autre couac : la cacophonie provoquée par certains établissements sur la Place de la Comédie après les discours, tous les chars voulaient rallumer leur sono en même temps alors que nous étions en arc de cercle. C’était le meilleur moyen de faire déserter la place de la Comédie. Certains établissements ont quelques fois du mal à respecter les instructions des organisateurs de l’événement et oublient que pour les autorités locales nous sommes les seuls responsables pénalement. Tout ça n’est pas facile à gérer quand on veut fédérer tous les acteurs mais bon c’est la difficulté de tous les organisateurs de Marche, en tout cas en France.

Toujours plus de monde à l’apéro officiel au Café de la Mer qui a duré de 18h00 à 21h30.

Pendant ces 12 jours de festivités et pendant la marche, nous avons distribué gratuitement aux établissements, associations et visiteurs 10.000 kits (préso + gel) achetés pour l’occasion.

Hormis ces couacs, l’équipe fourmille d’idées pour les 10 ans qui auront lieu en 2004.

L’équipe de la Lesbian & Gay Pride Montpellier

Plus d'informations :

http://www.montpelliergay.com


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur