La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Fichier policier EDVIGE : le grand bond en arrière

Fichier policier EDVIGE : le grand bond en arrière

date de redaction vendredi 11 juillet 2008


Homosexualités et Socialisme voit dans le nouveau fichier de police une atteinte provocante aux libertés fondamentales.


communiqué H&S - 10/7/2008

Par un décret du 1er juillet 2008, le gouvernement s’est accordé le droit de constituer un nouveau fichier de police dénommé "EDVIGE". Ce fichier prévoit en particulier la possibilité d’enregistrer des données personnelles sur l’orientation sexuelle et l’état de santé d’un individu, mais aussi sur ses activités politiques, syndicales, religieuses, et celà dès l’age de 13 ans.

HES (Homosexualités et Socialisme) dénonce cette atteinte évidente et provocante aux libertés fondamentales dont la France pouvait autrefois prétendre être le symbole. Ce bond en arrière est un triste signal donné par notre pays à la communauté internationale, au moment où le gouvernement français tentait de présenter une façade honorable en matière de lutte contre l’homophobie. Car il s’agit bien d’un retour en arrière. C’est en effet en juin 1981 que le ministre de l’intérieur Gaston Defferre a fait détruire les listes d’homosexuels tenues par les préfectures.

HES est solidaire des syndicats et des associations qui s’élevent contre ce dispositif, et a signé l’appel pour obtenir l’abandon du fichier EDVIGE.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur