La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Deux autres concerts du chanteur raciste et homophobe Sizzla sont (...)

Deux autres concerts du chanteur raciste et homophobe Sizzla sont annulés

date de redaction mardi 20 mai 2008


La mobilisation doit s’intensifier à Ramonville et à Montpellier où la FNAC continue à tirer profit de son commerce de mort.


Communiqué de presse Tjenbé Rèd ! n°TR08POL08 - 18/5/2008

Les annulations de concerts de la tournée de Sizzla, ce chanteur de ragga dancehall jamaïcain connu pour ses appels au meurtre racistes et homophobes, se multiplient en France et en Europe. Après le Noumatroff à Mulhouse (où il devait se produire le 20 mai) et le CCO à Villeurbanne (où il devait chanter le 30), c’est apparemment le Splendid à Lille qui vient d’annuler le concert prévu le 31 mai : c’est du moins ce qu’indique le site Internet de la FNAC.

Précisément, la FNAC continue sans vergogne à vendre les billets des concerts de ce colporteur de mort qui a multiplié les appels au meurtre des Blancs ou des personnes LGBT (lesbiennes, gais, bi & trans). En 1998, il appelle son public à « brûler les Blancs ». En 2001, il fredonne : « Brûle ces mecs-là qui enculent des mecs, butte ces pédés ». En 2003 : « Boum, boum, ces pédés, faut les butter ». En 2004, selon Amnesty International : « Tuez-les, les battyboys doivent mourir, tirez-leur dessus... Levez la main si vous voulez les voir morts ». En 2007 : « Mort aux pédés, je vais tuer les pédés » (Élysée Montmartre, Paris).

Interpellé par nos soins à plusieurs reprises, le président de la FNAC, Denis Olivennes, s’est constamment refusé à tout commentaire, alors même que son entreprise se décrit comme « engagée » et précise sur son site Internet : « La FNAC s’est toujours positionnée comme une entreprise citoyenne, engagée dans la défense de l’accès de tous à toutes les cultures. Des opérations d’envergure ayant pour thèmes la lutte contre l’exclusion, le racisme, la censure - entre autres - sont régulièrement réalisées par la FNAC ».

Par ailleurs, le concert de Sizzla prévu à Dortmund en Allemagne ce lundi 19 mai serait, selon la LSVD (Fédération gaie et lesbienne en Allemagne), également annulé.

Sizzla reste attendu en Allemagne les 22 et 23 mai à Stuttgart puis à Munich ; il reviendrait ensuite en France le 29 mai à Ramonville près de Toulouse (Havana Café, 2, boulevard des Crêtes, 20h30), puis le 1er juin à Montpellier (Rockstore, 20 heures). Une occasion de vérifier la capacité de mobilisation des associations de défense des droits humains dans le sud de la France ?


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur