La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > HES soutient le Sidaction 2008

HES soutient le Sidaction 2008

date de redaction vendredi 28 mars 2008


Homosexualité et Socialisme soutient pleinement le Sidaction 2008. Depuis de nombreuses années en effet, HES s’engage pour l’égalité des chances et la lutte contre les discriminations.


communiqué HES - 28/3/2008

Pendant trois jours, les 28, 29 et 30 mars, toutes les chaînes de télévision, les radios ainsi que plus de 4 500 bénévoles vont se mobiliser pour le Sidaction 2008. Cette année, le thème principal de cette opération est l’égalité des chances.

HES (Homosexualité et Socialisme) soutient pleinement le Sidaction 2008. Depuis de nombreuses années en effet, HES s’engage pour l’égalité des chances et la lutte contre les discriminations.

L’égalité des chances, c’est assurer une prévention efficace et sans tabous. Dans la population homosexuelle masculine, en 2006, 2330 gays ont appris leur séropositivité, et 41% d’entre eux ont été contaminés dans les 6 mois précédant le test. Cette situation est intolérable. Des politiques doivent être menées pour une meilleure prévention et un élargissement de l’offre de dépistage. La ministre de la Santé et des Sports s’est engagée à l’occasion du 1er décembre 2007 à mettre en œuvre des tests de dépistage dits rapides, qui permettraient de compléter efficacement les dispositifs actuels. Ces déclarations sont pour l’instant restées lettre morte, alors qu’ils existent déjà en Suisse. Au regard de l’évolution de l’épidémie, il est pourtant grand temps d’agir. Le nombre de contaminations de femmes augmente. Pourtant, le préservatif féminin leur donne la possibilité de décider seules de leur protection.

L’égalité des chances, c’est assurer un égal accès aux soins pour toutes et pour tous. On estime que 25% des personnes vivant avec le VIH sont titulaires de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH), dont le montant est de 625 euros, soit en dessous du seuil de pauvreté. Malgré ce contexte de plus grande précarisation des malades, les franchises médicales, véritable impôt sur la maladie mis en place par le gouvernement, accentuent considérablement la charge financière que supportent les malades pour se soigner. Ces franchises risquent d’exclure du système de soins les populations les plus fragiles. HES s’est battu contre cette mesure injuste et continuera à se battre pour des soins de qualité pour toutes et tous.

L’égalité des chances, c’est aussi lutter contre les discriminations dont sont victimes les personnes vivant avec le VIH. HES travaille depuis plusieurs mois sur la question des discriminations à l’encontre des populations LGBT, séropositifs et séronégatifs, dans les territoires d’Outre-Mer. Ce travail est essentiel. Les discriminations font le lit de l’épidémie et entretiennent des conditions intolérables pour les personnes vivant avec le VIH. Ce n’est malheureusement qu’un exemple parmi d’autres du travail à mener. Un accès plus égalitaire à l’emploi, au système de soins mais aussi au sein même du milieu associatif LGBT, sont autant de questions qu’il nous faut soulever et résoudre pour lutter contre l’épidémie.

La lutte contre le sida est plus que jamais une question politique. HES appelle toutes les personnes qui le peuvent à faire en sorte que le Sidaction 2008 soit un véritable succès en terme de collecte et de mobilisation. Nous avons tous - séropositifs, séronégatifs, hétérosexuels, lesbiennes, gays, bis, trans - à y gagner !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur