La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le député de la Marne agit contre l’homophobie

Le député de la Marne agit contre l’homophobie

date de redaction mercredi 7 mai 2003


Francis Falala (UMP) vient d’interroger deux ministres sur la lutte pour le respect des différences, comme la lutte contre l’homophobie ou le racisme.


communiqué d’EX AEQUO - REIMS - 5/5/2003

EX AEQUO communique...

Francis FALALA, député UMP de la Marne, vient de questionner Monsieur le Ministre de la Jeunesse, de l’Education Nationale et de la Recherche, ainsi que Monsieur le Ministre de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de l’Aménagement du Territoire, au sujet de la lutte pour le respect des différences, comme la lutte contre l’homophobie ou le racisme

Ex Aequo de Reims se félicite de ces interventions écrites en date du 14 avril et attend avec impatience les réponses du gouvernement qui doivent intervenir au plus tard dans les deux mois.

Ex Aequo de Reims est très sensible au soutien de Francis Falala, député UMP de la Marne dans notre combat contre l’homophobie et lui assure de notre profonde reconnaissance.

Question N° : 16458 de M. Falala Francis ( Union pour un Mouvement Populaire - Marne ) QE
Ministère interrogé : fonction publique, réforme de l’Etat et aménagement du territoire
Ministère attributaire : fonction publique, réforme de l’Etat et aménagement du territoire
Question publiée au JO le : 14/04/2003 page : 2845
Tête d’analyse : défense
Analyse : racisme et homophobie. lutte et prévention
Texte de la QUESTION : M. Francis Falala souhaite attirer l’attention de M. le ministre de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et de l’aménagement du territoire concernant la formation et la sensibilisation des fonctionnaires en matière de lutte pour le respect des différences, comme la lutte contre l’homophobie ou le racisme... En effet, des policiers aux professeurs d’écoles, en passant par les personnels médicaux et paramédicaux, il souhaite savoir de quelle manière ces agents, lors de leur formation par exemple, y sont préparés, et s’il existe une concertation avec les associations concernées pour étudier, mesurer et améliorer, le cas échéant, la qualité de cette formation.
Question N° : 16459 de M. Falala Francis ( Union pour un Mouvement Populaire - Marne ) QE
Ministère interrogé : jeunesse et éducation nationale
Ministère attributaire : jeunesse et éducation nationale
Question publiée au JO le : 14/04/2003 page : 2856
Rubrique : enseignement
Tête d’analyse : établissements
Analyse : racisme et homophobie. lutte et prévention
Texte de la QUESTION : M. Francis Falala souhaite attirer l’attention de M. le ministre de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche au sujet de la lutte pour le respect des différences, comme la lutte contre l’homophobie ou le racisme... En effet, la persistance de ces problèmes dans notre société, en dépit des réels progrès accomplis dans les consciences pour les faire reculer ces dernières années, se traduit toujours aujourd’hui par la survenance sporadique de drames dans les rubriques faits divers de l’actualité. A ce titre, il lui demande quelles mesures il entend prendre pour mettre à même son administration et ses agents de lutter pour le respect des différences, et s’il compte, dans le même temps, instaurer une réelle concertation entre les associations concernées et l’éducation nationale sur ce terrain.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur