La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Etude de la Halde sur l’homophobie dans l’entreprise

Etude de la Halde sur l’homophobie dans l’entreprise

date de redaction lundi 10 mars 2008


L’Inter-LGBT demande aux partenaires sociaux et au gouvernement de faire de la lutte contre les discriminations au travail une priorité du dialogue social.


communiqué Inter-LGBT - 7/3/2008

La HALDE vient de rendre publique une étude sur « l’Homophobie dans l’entreprise ». Réalisée auprès de 1413 salariés gais et lesbiennes, cette enquête établit que, parmi les répondant-e-s « 85% ont au moins une fois ressenti une homophobie implicite (indifférence, rejet, rumeur, dénigrement, harcèlement sans mentionner explicitement l’orientation sexuelle). 40% ont été au moins une fois victimes (blagues, insultes, dégradation, violence physique, menaces d’outing, chantage au licenciement mentionnant explicitement l’orientation sexuelle). » L’étude met également en évidence les difficultés pour ces salariés à dévoiler leur identité, ainsi que les spécificités d’une discrimination sur un motif a priori « invisible ».

L’Inter-LGBT accueille avec intérêt cette étude. Elle demande aux pouvoirs publics et aux partenaires sociaux de s’en saisir, pour que la lutte contre toutes les discriminations, dont celles liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre devienne une priorité du dialogue social. Formation des cadres, campagnes de prévention, actions de sensibilisation, prise en compte du pacs : les moyens pour faire reculer les comportements discriminatoires ne manquent pas. Ce mercredi 5 mars, l’Inter-LGBT a justement écrit au Premier ministre et au ministre du Travail, des Relations sociales et de l’Emploi, demandant que le gouvernement assume enfin ses responsabilités en incitant les partenaires sociaux à relancer le dialogue social sur des objectifs ambitieux en matière de lutte contre les discriminations, et soutienne les initiatives qui vont dans ce sens.

Le 29 mars prochain à Sciences Po, à l’occasion de la conférence du Printemps des assoces qu’elle organise, l’Inter-LGBT réunira en effet plusieurs syndicats (CGT, CFDT, CFTC), l’ANDRH et le MEDEF pour leur demander d’engager de telles négociations, en présence du président de la HALDE, Louis Schweitzer (cf. programme ci-joint). L’Inter-LGBT espère que les pouvoirs publics ne resteront pas que spectateurs.

Alain Piriou, porte-parole


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur