La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Agression homophobe : la grande mascarade du Parquet de Lyon

Agression homophobe : la grande mascarade du Parquet de Lyon

date de redaction lundi 3 mars 2008


La LGP de Lyon s’indigne de l’attitude laxiste du Parquet à l’égard d’auteurs d’agressions homophobes au cours de la Marche de juin 2007.


Communiqué de Presse de la Lesbian and Gay Pride de Lyon - 3/3/2008

La Lesbian and Gay Pride de Lyon avait porté plainte le 23 juin 2007 à l’encontre de deux individus pour « violence volontaire avec arme par destination à caractère homophobe et insultes homophobes », suite à deux incidents à la hauteur de la place des Terreaux, lors de la 12e marche des Fiertés Lesbiennes, Gaies, Bi et Trans.

Un premier prévenu, mineur, a déjà été convoqué devant le délégué du Procureur en Maison de Justice et du Droit de Lyon Sud. Pour seule punition, il devait rendre une rédaction de deux pages sur l’homophobie.

Le second prévenu, Fekih, majeur, a été convoqué une première fois devant l’antenne de Justice de Rillieux la Pape. Il ne s’y est pas présenté. Il est convoqué une 2e fois devant cette même Antenne de Justice aujourd’hui. La Lesbian and Gay Pride de Lyon reste perplexe devant cette étonnante mansuétude du parquet de Lyon à l’égard d’auteurs d’agressions à caractère homophobe.

Combien de temps cette mascarade va-t-elle durer ?

La Lesbian and Gay Pride de Lyon demande à son avocat maître Gabriel VERSINI d’exiger un renvoi et une assignation directe au Tribunal Correctionnel de Lyon dans les meilleurs délais.

Nous avions déjà dénoncé avec beaucoup de fermeté le laxisme du Parquet de Lyon qui refuse de sanctionner plus sévèrement les violences volontaires avec arme par destination à caractère homophobe. Pourtant, les victimes sont en droit d’attendre de leur Justice un traitement digne de leurs droits et de la violation de ces derniers

D’autre part, nous réitérons notre volonté d’un rendez-vous, dans les meilleurs délais, avec le Procureur de la République puisque ce dernier n’a toujours pas daigné répondre à notre première demande.

La Lesbian and Gay Pride de Lyon demande au Parquet de Lyon d’accorder à ces affaires toute l’attention que la gravité de tels actes nécessite, implique et induit et de ne pas se contenter d’envoyer les prévenus devant la Maison de Justice et du Droit. Le Parquet de Lyon ne doit pas cautionner implicitement les actes homophobes en laissant les auteurs dans l’impunité.

L’absence de condamnation encourage les personnes homophobes, fortes d’un sentiment d’impunité et de supériorité, à persévérer dans ce type de comportements haineux.

La Lesbian and Gay Pride de Lyon restera exigeante et vigilante dans la protection des personnes homosexuelles et transsexuelles


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur