La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > La Cérémonie de la Déportation à Marseille

La Cérémonie de la Déportation à Marseille

date de redaction mercredi 30 avril 2003


Christian de Leusse rend compte des deux temps forts qui ont marqué les cérémonies de 2003.


courrier circulaire de Christian de Leusse, président de l’association Mémoire des Sexualités - 28/4/2003

A l’heure où Pierre Seel est sur le point de quitter Marseille, je vous donne des nouvelles fraiches. Pierre Seel quoique très fatigué (avec ses 80 ans) est très content des 2 événements forts : Mairie et cérémonie.

- La rencontre en mairie de l’adjoint aux Anciens Combattants s’est bien passée : on était 6 auprès de P.Seel (dont JM Astor pour la LGP), M.Moscati a eu un discours un peu creux mais assez sensible et sincère pour toucher Pierre Seel, 4 policiers municipaux ont présenté les honneurs à Pierre Seel à l’entrée et à la sortie de l’hotel de ville ce qui a beaucoup ému Pierre, un champagne a été offert après l’entretien, et Pierre a tenu comme à son habitude des propos forts et touchants. A la sortie de la mairie, Pierre a été assez longuement intervievé par FR3 ( ce qui est une petite avancée car FR3 ne nous avait pas habitué jusque là à une telle ouverture) et le soir Pierre Seel a été un sujet important et fort du journal régional. Ce qui a d’ailleurs provoqué quelques jalousies du côté des asso juives.

- La Cérémonie a été un moment fort, nous étions de nombreux gays et lesbiennes à être présents (au moins 30), on en avait jamais vu autant. Pierre Seel est resté assis presque tout le temps. L’un de nos amis parmi les porte-drapeaux a tenu pendant toute la cérémonie officielle un drapeau tricolore au triangle rose, avec l’inscrition"les oubliés de la mémoire". L’aumomier comme les 3 années précédentes a parlé de la déportation homosexuelle, le représentant des 3 asso de déportés n’a pas lu le mot "homosexuel" qui était pourtant inscrit sur son texte. La surprise est venu du chef du protocole qui (comme on nous l’avait annoncé) a infomé les participants à la cérémonie officielle qu’un dépot de gerbe concernant la déportation homosexuelle aurait lieu après. De ce fait, pas mal de gens sont restés dont quelques élus UMP (Dr Bourgat, ville, et Reault, département ), PS (Ecochard, Brya et Rossi, département), PC (Bret, sénateur, ville et Boet, ville). Les 4 derniers viennent depuis plusieurs années. Les UMP dont aussi le premier adjoint de Tessier, maire de secteur, étaient plus nouveaux. Une femme et moi-même avons accompagné Pierre Seel au moment du dépot de la gerbe. Ce fut un grand moment, car il y avait beaucoup de monde, dont une déportée, Mme Sakakini, qui avait pris la parole publiquement dans le cadre de la cérémonie officielle. Nous avons eu après un long moment pour parler à la presse et aux associations et personnalités présentes. Tandis que "la Provence" a juste indiqué qu’un dépot de gerbe par une délégation homosexuelle a eu lieu, "la Marseillaise" nous a fait la surprise d’une grande page sur l’événement, avec photo de Pierre Seel devant la gerbe. Je crois que Pierre Seel était heureux de tout cela. Il dit que les marseillais l’ont toujours bien accueilli en 1997, à l’UEH de 2000 et cette année, tant mieux.

Voilà. Seule ombre au tableau, une association nouvelle a été crée 10 jours avant ("Les oubliés de la Mémoire", même titre que le livre de J le Bitoux), apparemment à l’initiative de JM Astor avec le porte-drapeau, sans aucune concertation avec les organisateurs de la participation des homosexuels et des lesbiennes. Nous avons été mis devant le fait accompli. Si bien que l’adjoint, M.Moscati, en mairie, a davantage parlé de cette nouvelle association (le retard de Pierre Seel avait sans doute favorisé un entretien spécifique entre JM Astor et l’adjoint) que de la revendication de la reconnaissance de la déportation homosexuelle que nous voulions faire remonter auprès de JC Gaudin (vice-président du Sénat et de l’UMP). Et la Marseillaise a fait son introduction sur cette nouvelle association... Mémoire des Sexualités organisatrice, avec le tout nouveau Collectif Stonewall, de tout cela a été zappée... La LGP a financé le drapeau mais a refusé de participer à l’achat de la gerbe. Nous sommes un peu habitués aux récupérations...

Mais ne retenons que le positif de tout cela. Pierre Seel veut se battre jusqu’au bout, des moments comme ceux-là l’aident à garder des forces.

Merci à tous ceux qui ont contribué à l’achat de la gerbe : Aux 3 G, DJ, Autre Cercle et tous les anonymes, cette année beaucoup d’amies et d’amis ont donné, c’est magnifique.

Je vous embrasse

Christian


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur