La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actions > Agissons pour empêcher l’expulsion de Louka

Agissons pour empêcher l’expulsion de Louka

date de redaction mardi 26 février 2008


De nombreuses associations de l’Est de la France demandent le soutient de tous pour empêcher l’expulsion d’un jeune homosexuel ressortissant de Georgie, en sollicitant le préfet de Haute-Saône.


communiqué Festigays Strasbourg - 24/2/2008

Le 19 février dernier, Louka KOUTATELADZE, jeune ressortissant géorgien de 23 ans, homosexuel, a été arrêté par la gendarmerie de Lure (Haute-Saône) et placé en Centre de Rétention Administrative à Geispolsheim (Bas-Rhin).

Après plusieurs démarches et recours auprès du Tribunal Administratif de Besançon, Louka risque l’expulsion dans les jours prochains.

Sollicité par la Ligue des Droits de l’Homme de Vesoul pour soutenir localement Louka, le collectif strasbourgeois FestiGays dénonce très fortement cette expulsion au vu des risques qu’encoure Louka à retourner sur le territoire géorgien. En effet, Louka y a risqué sa vie à de (trop) nombreuses reprises du fait de son homosexualité : de simples brimades jusqu’à des agressions physiques justifiant d’être hospitalisé.

Un rapport de l’ILGA (International Lesbian and Gay Association) datant d’août 2007 reflète bien cette réalité que Louka dénonce : des témoignages d’insultes, de violences physiques, d’agressions sexuelles et de harcèlement par les forces de l’ordre corroborent bien ses déclarations.

Pour sauver sa vie, il a été ainsi forcé à renoncer à une situation financière correcte et à abandonner ses amis sur place pour rejoindre la France. Nous demandons à François LAMY, préfet de Haute-Saône, de faire preuve de discernement, de considérer les menaces graves qui pèsent sur la vie de Louka et de lui accorder une autorisation de séjour sur le territoire français.

Concrètement, nous sommes à la dernière étape de la procédure d’expulsion : Jeudi 28 février 2008, Louka sera reçu à Paris au consulat de Géorgie que la préfecture sollicite pour l’obtention d’un laissez-passer qui scellera son sort.

L’ultime chance de sauver Louka : une intervention de la préfecture pour annuler cette procédure avant la délivrance du laissez-passer.

Une mobilisation associative se créée face à l’urgence et la gravité de la situation.

Vous aussi, vous pouvez agir :

Une lettre de demande d’abandon de la procédure d’expulsion est téléchargeable sur le site (http://www.festigays.net) et le blog (http://festigays.hautetfort.com) de FestiGays.

Nous vous invitons tous et toutes à signer et envoyer cette lettre à la préfecture en privilégiant le fax et le courriel pour des raisons d’urgence.

Soyons solidaires, le temps de Louka est compté !

Préfecture de Haute-Saône A l’attention de Monsieur le préfet François LAMY

Fax : 03 84 76 49 60 ou mail prefecture@haute-saone.pref.gouv.fr

Word - 45.5 ko
Modèle de courrier
A envoyer par fax ou mail à François Lamy, préfêt de Haute-Saône pour réclamer l’abandon de la procédure d’expulsion de Louka Koutateladze.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur