La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > La Déportation des homosexuels > Inauguration de la rue Pierre Seel : les ratés de l’équipe Moudenc

Inauguration de la rue Pierre Seel : les ratés de l’équipe Moudenc

date de redaction lundi 25 février 2008


Le 23 février, la ville de Toulouse a donné le nom du seul français déporté pour homosexualité identifié à une rue de la ville.


Communiqué de presse du Mémorial de la Déportation Homosexuelle - 24/2/2008

La Ville de Toulouse honore ce samedi 23 février 2008 la mémoire de Pierre SEEL, disparu le 26 novembre 2006, en baptisant une rue de la ville du nom du seul déporté français pour motif d’homosexualité à avoir témoigné publiquement.

Le Mémorial de la Déportation Homosexuelle (MDH) exprime sa satisfaction de voir ce projet aboutir.

En novembre 2006 puis en novembre 2007, notre association avait entrepris des démarches auprès de tous les élus municipaux de Toulouse pour porter cette revendication en accord avec la famille du défunt.

Elle avait demandé au Maire de Toulouse, Jean-Luc MOUDENC, d’intervenir en faveur d’une telle attribution de nom de rue.

Après maintes hésitations et tergiversations de l’ actuelle équipe municipale, le dossier a pu avancer en fin d’année dernière.

Cependant le MDH regrette que la Mairie ait concrétisé ce projet dans une certaine précipitation, dûe sans doute à l’approche des prochaines échéances électorales : la Mairie n’a pas souhaité travailler avec tous les acteurs associatifs engagés sur ce projet, elle a choisi de confier (de sous-traiter ?) l’organisation de la cérémonie et les invitations à une seule association.

Ainsi la Ville de Toulouse a omis d’inviter à cette cérémonie :

- Le MDH, association nationale créée en 1989, et sur laquelle Pierre SEEL s’est toujours appuyé pour témoigner.

- Jean LE BITOUX, le biographe de Pierre SEEL, ainsi que la maison CALMANN-LEVY qui a édité le livre, Moi Pierre SEEL, déporté homosexuel.

- Certaines associations Lesbiennes, Gaies, Bi et Trans de Toulouse, qui ont dû se contenter d’une information/invitation relayée sur le net.

Le MDH regrette ces ratés de l’équipe Moudenc car elles portent atteinte à la portée universelle et non partisane du témoignage de Pierre SEEL.

Hussein BOURGI


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur