La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le maire de Vilnius ne respecte pas la Charte des droits fondamentaux de (...)

Le maire de Vilnius ne respecte pas la Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne

date de redaction lundi 29 octobre 2007


Le Conseil d’Administration de L’Autre Cercle condamne l’attitude du Maire de Vilnius (Lituanie), ville hôte de la conférence annuelle de l’ILGA Europe, qui a interdit toute manifestation sur la voie publique.


Communiqué L’Autre Cercle - 28 octobre 2007

Le Conseil d’Administration de L’Autre Cercle, réuni samedi, condamne l’attitude du Maire de Vilnius (Lituanie), ville hôte de la Conférence annuelle de l’ILGA Europe (International Lesbian & Gay Association).

L’Autre Cercle, qui lutte contre l’homophobie dans le monde professionnel, membre de l’ILGA Europe, s’élève formellement contre le traitement que la municipalité de Vilnius, la capitale lituanienne, a réservé à cette conférence annuelle qui s’est déroulée ce week-end.

Le Maire de la ville a en effet refusé le convoi des institutions européennes contre l’ensemble des discriminations et interdit la cérémonie de déploiement du drapeau arc-en-ciel dans les rues de Vilnius, prévue par The Lithuanien Gay League (association hôte de la conférence).

L’association lituanienne a formé un recours contre cette interdiction mais celle-ci a été confirmée par un tribunal local qui, en contradiction avec les engagements européens de la Lituanie sur la Charte des Droits Fondamentaux, a déclaré cette manifestation illégale, qui a finalement eu lieu à l’intérieur de l’hôtel où se déroulait la conférence.

Les associations LGBT lituaniennes ont affirmé leur intention de saisir la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Par ailleurs, des manifestations de violences homophobes, en marge de la conférence, ont été constatées sans réaction de la municipalité.

L’Autre Cercle condamne de telles pratiques ouvertement homophobes dans un état membre de l’Union Européenne pourtant signataire de l’ensemble des textes relatifs aux libertés individuelles et au respect de la diversité.

Elle en appelle aux autorités françaises et européennes pour qu’elles se joignent à cette condamnation et rappellent à la Lituanie ses obligations en tant que membre de l’UE. Elle espère en outre qu’elles soutiendront les propositions de la Commission en matière de renforcement des lois anti-discriminations.

L’Autre Cercle, partenaire de l’association lituanienne Atviri, dans le cadre de son programme transnational Equal TRACE apporte tout son soutien au mouvement associatif LGBT de Lituanie et aux représentant-e-s de l’Ilga présents à Vilnius.

Elle félicite en outre le bureau renouvelé de l’Ilga Europe ainsi que ses membres français très justement réélus.

Catherine TRIPON
Porte-parole de l’Autre Cercle


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur