La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le SNEG revient sur la diffusion de "Tribus"

Le SNEG revient sur la diffusion de "Tribus"

date de redaction jeudi 20 mars 2003


Le Syndicat National des Entreprises Gaies commente l’émission de Thierry Ardisson consacrée aux "gays du Marais", qui a suscité des réactions très négatives.


communiqué de presse - 19 mars 2003

Le magazine « Tribus », animé par Thierry Ardisson, après sa diffusion ce lundi 17 mars à 20 h 55 sur France 2, suscite de multiples réactions autour du sujet « Les gays du Marais ».

Pêle-mêle, les gays ayant suivi cette émission, dénoncent, notamment auprès du SNEG, le manque d’originalité et de rigueur du reportage en images, prélude d’un plateau chaotique et sans intérêt. Jean-François Chassagne, président du SNEG, bien qu’ayant lui-même participé à cette émission après sollicitation de la production, ne peut, malheureusement, que s’associer à ces protestations.

Toutefois, il nous semble utile de porter à votre connaissance et à celle de vos lecteurs, les dessous d’une production qui a manifestement trahi sa volonté de réaliser un sujet d’information au profit d’un reportage racoleur garant d’un audimat au demeurant décevant.

Concernant le reportage, l’équipe de tournage a réalisé de multiples prises de vues, notamment dans des lieux ouverts du Marais où les hétérosexuels se mêlent aux gays ou encore dans les locaux du SNEG lors d’une réunion autour de la prévention. De ces images, rien n’a été conservé dans le montage final, exclusivement composé des habituelles images clichés déjà vues dans nombre d’autres reportages.

Lors de l’enregistrement du plateau, le mardi 11 mars en soirée, constatant le caractère édifiant du reportage en images, la production avait garanti aux différents invités que tous les manquements seraient compensés par une sélection des propos les plus pertinents tenus par les participants. Malheureusement, ici encore, la phase dédiée au montage a vidé de sa substance le contenu de ce plateau. La production a délibérément occulté du montage le débat relatif aux changements actuellement constatés dans le Marais, tant dans sa population qu’au sein des établissements et commerces, les propos concernant les lesbiennes, la parentalité, le PaCS, les politiques de prévention et les actions menées en ce sens par le SNEG… A titre d’exemple, le montage n’a pas retenu ces propos essentiels tenus d’une part par Jean-François Chassagne : « Le Marais n’est pas Paris, et Paris n’est pas la France où dans certaines régions, il est encore difficile de vivre en tant que gay » et d’autre part par Alain Dro : « Nous ne sommes pas ici sur ce plateau, représentatifs de la population gay » . Le maintien de ces deux seules interventions, a défaut de rassurer tous ceux et toutes celles qui ne se sont pas reconnu(e)s dans cette succession de clichés, auraient pour le moins permis de donner de la population gay telle qu’elle existe réellement en France, une image plus positive.

Cette expérience audiovisuelle, malheureuse, n’est pas sans affecter le SNEG, et tout particulièrement son président Jean-François Chassagne. Les nombreuses critiques qui lui sont rapportées ne se justifient que par le seul caractère subjectif d’un montage qu’il était difficile de ne pas remarquer. Des témoignages éclairés, de soutien cette fois-ci, notamment de personnalités politiques ayant été elles-mêmes fait l’objet d’un détournement de leurs propos, lui ont toutefois été adressés. Si le SNEG s’est initialement associé de bonne foi à cette émission, s’en remettant au professionnalisme supposé de ses initiateurs, le résultat nous impose de tirer des leçons pour l’avenir : face aux émissions présentées hors des conditions du direct, et dont l’objectif premier est de faire de l’audimat, le SNEG, soucieux de la représentativité des gays et des lesbiennes dans leur ensemble, et soucieux de sa propre image, envisagera toute sollicitation et toute participation affective à ce type d’émissions avec la plus grande prudence.

Plus d'informations :

courrier électronique : sneg@sneg.org

web : http://www.sneg.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur