La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Montpellier : Le Procureur de la République a requis respectivement 4 ans et (...)

Montpellier : Le Procureur de la République a requis respectivement 4 ans et 3 ans de prison ferme !

date de redaction mardi 4 septembre 2007


Ce vendredi 31 août 2007 avait lieu devant le Tribunal Correctionnel de Béziers le procès des agressions homophobes survenues sur le parking de La Poste à Béziers.


Communiqué de presse du Collectif contre l’homophobie et pour l’égalité des droits, Montpellier le 3 septembre 2007

Jugement des agressions homophobes survenues à Béziers

Ce vendredi 31 août 2007 avait lieu devant le Tribunal Correctionnel de Béziers le procès des agressions homophobes survenues sur le parking de La Poste à Béziers.

Les 2 prévenus, en détention provisoire depuis le 15 janvier 2007, rencontraient leurs victimes sur un lieu de drague homosexuelle ; ils se faisaient ensuite inviter au domicile ou dans le véhicule de leur victime, qu’ils dépouillaient et passaient à tabac

Les 2 prévenus âgés de 21 et 22 ans étaient poursuivis pour " 3 vols avec violences commis en réunion et en raison de l’orientation sexuelle".

En effet si dans ce dossier l’appel à témoins lancé par le Collectif contre l’homophobie avait permis d’identifier d’autres victimes, seules 4 ont déposé plainte (celles du 26 novembre 2006 : 1 victime, du 3 décembre 2006 : 2 victimes, et du 14 janvier 2007 : 1 victime).

Seules les victimes du 26 novembre 2006 et du 14 janvier 2007 se sont constituées partie civile pour obtenir des dommages et intérêts, mais elles n’ont pas assisté à l’audience pour des raisons de discrétion.

Le Procureur de la République ayant requis respectivement 4 ans et 3 ans de prison ferme ; les 2 prévenus ont été reconnus coupables par le Tribunal Correctionnel de Béziers et condamnés à 2 ans de prison ferme (pour celui dont la responsabilité a été établie dans les 3 agressions) et à 18mois de prison ferme dont 6 avec sursis (pour celui dont la responsabilité n’a été établie que dans l’agression du 26 novembre 2006).

Ils devront en outre verser respectivement à titre provisoire 2.900€ à l’une des victimes (en attente d’une expertise médicale pour évaluer définitivement le préjudice corporel subi au genou et au bras) et 3.000 € à l’autre victime.

Enfin les dons reçus par le Collectif contre l’homophobie nous ont permis de nous constituer partie civile ; le tribunal a condamné les 2 prévenus à nous verser la somme de 700€ (300€ de dommages et intérêts et 400€ au titre du remboursement des honoraires d’avocat).

Nous remercions les 35 personnes, associations et commerces qui nous ont permis de réunir la somme de 2.000€ nécessaire pour la constitution partie civile de notre association.

Nous exprimons notre satisfaction face à un jugement équilibré ; nous souhaitons que la prise de conscience et les regrets manifestés par au moins 1 des 2 condamnés soient sincères.

Nous souhaitons que ce procès largement médiatisé dissuade les agresseurs potentiels et encourage les éventuelles victimes à porter plainte.

Nos prochains rendez-vous judiciaires pour des agressions homophobes commises à l’été 2006 auront lieu devant le Tribunal Correctionnel de Nîmes (en septembre 2007) et devant le Tribunal pour enfants de Béziers (en octobre 2007).

Hussein BOURGI Le président

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur