La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > La marche des fiertés interrompue par une centaine de militantEs

La marche des fiertés interrompue par une centaine de militantEs

date de redaction lundi 2 juillet 2007


les militantEs entendaient dénoncer la grande mascarade de l’association GayLib affiliée à l’UMP.


Communiqué de presse des PANTHERES ROSES, D’ETUDIONS GAYMENT, DES PUTES ET d’ACT-UP

PAS D’UMP A LA MARCHE DES FIERTES

La marche des fiertés a été volontairement interrompue par une centaine de militantEs d’Etudions Gayment, des Putes, d’Act-Up et des Panthères Roses qui ont bloqué le char de Gaylib - caution "homo" de l’UMP - avant son arrivée à Bastille. Aux cris de :

  • "Sarko, Boutin, Vanneste, on vous deteste"
  • "Raccolage passif, répression active"
  • "Nos identités ne sont pas nationales"
  • "De l’air, de l’air, ouvrez les frontières"
  • "UMP c’est la guerre, Transpédégouines en colère"

les militantEs entendaient dénoncer la grande mascarade d’une organisation "homosexuelle" qui soutient un gouvernement homophobe, lesbophobe, transphobe, putophobe, sexiste et raciste. SoutenuEs et rejointEs par beaucoup de participantEs à la marche, les activistes ont voulu s’opposer à une politique au service des plus riches qui précarise le reste de la société et en premier lieu les minorités (non-blanches, non-hétérosexuelles, malades, trans, putes). Les militants de Gaylib dont le slogan était "Comptez sur nous" ont répondu "Tolérance zéro" et "Rentrez chez vous".


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur