La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Bruno Spire, nouveau président de AIDES

Bruno Spire, nouveau président de AIDES

date de redaction mardi 26 juin 2007


Dimanche 24 juin, les militants de AIDES réunis en congrès national ont élu les 24 membres d’un nouveau conseil d’administration. Le Bureau exécutif a choisi le nouveau Président.


communiqué AIDES - 25/6/2007

Dimanche 24 juin, les militants de AIDES réunis depuis trois jours à l’occasion de leur Congrès national ont élu leur nouveau Conseil d’Administration. Composé de 24 membres, celui-ci a à son tour élu le Bureau exécutif de l’association dont le nouveau Président.

M. Bruno Spire était jusqu’ici Président de AIDES Rhône-Alpes Méditerranée. Séropositif, il est volontaire à AIDES depuis 1988 et administrateur depuis 2002. Il est médecin depuis 1985 et docteur ès sciences en virologie depuis 1990. Il a travaillé sur le VIH/sida dès 1983 dans le groupe de Françoise Barré-Sinoussi à l’Institut Pasteur ( 1). Chargé de recherche à l’INSERM depuis 1990, il dirige aujourd’hui une équipe de recherche en sciences sociales sur le sida dans l’Unité 379 de Jean-Paul Moatti.

M. Christian Saout, Président sortant, a été réélu au Conseil d’Administration à 76% des suffrages, témoignage fort des volontaires quant à leur respect de son travail et leur envie de le voir continuer à leurs côtés. En effet, Christian Saout au sein du CA, poursuivra l’action et les projets qu’il a mis en œuvre depuis son premier mandat en 1998. Il interviendra notamment sur les sujets relatifs aux synergies inter-associatives et inter-pathologies.

AIDES a également défini et voté ses axes stratégiques pour les deux années à venir. 4 axes vont ainsi guider l’action de l’association de lutte contre le sida et les hépatites :

- Améliorer les conditions nécessaires aux personnes séropositives pour pouvoir parler de leur maladie, dans la sphère privée comme dans la sphère publique, sans risquer d’être stigmatisées ni rejetées par les proches et/ou la société.

- Combattre pour la reconnaissance de la stratégie communautaire de AIDES et ainsi valoriser l’implication et le rôle des personnes infectées et affectées par le VIH/sida dans les actions du mouvement.

- Exiger l’innovation en fonction des besoins des personnes, du cadre français de prise en charge de l’infection à VIH/sida et des contraintes prévisibles sur le système sanitaire et social français en développant par exemple une offre de dépistage au sein de l’association.

- Consolider l’organisation actuelle de AIDES de façon pragmatique par le renforcement des synergies du monde associatif de lutte contre le sida et la recherche d’une alliance internationale autour des valeurs communautaires.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur