La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > L’Inter-LGBT reçoit les 6 confédérations syndicales

L’Inter-LGBT reçoit les 6 confédérations syndicales

date de redaction mercredi 12 mars 2003


A l’occasion du Printemps des Assoces, les 22 et 23 mars, l’Inter-associative Lesbienne Gaie Bi Trans réunit autour d’une table ronde les six grandes confédérations syndicales pour débattre de la problématique : "Discriminations dans le travail : quelles relations entre les organisations lesbiennes, gaies, bi et trans et les syndicats ?"


communiqué de presse Inter-LGBT - mardi 11 mars 2003

A l’occasion du printemps des associations des 22 et 23 mars, l’Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans (Inter-LGBT) accueillera les six grandes confédérations syndicales. Lors de la conférence intitulée "Quelle stratégie pour la lutte contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie ?", une table ronde réunira associations et syndicats sur la problématique "Discriminations dans le travail : quelles relations entre les organisations lesbiennes, gaies, bi et trans et les syndicats ?"

Odile Bellouin, secrétaire nationale de la CFDT, Jean-François Heckle, délégué national de la CFE-CGC, Pascale Cotton, responsable de la commission "Equité : homme/femme" de la CFTC et secrétaire générale de la Fédération CFTC Poste et télécommunications, Monique Beaussier, secrétaire de l’espace Syndicalisme et société de la CGT, Michèle Monrique, secrétaire confédérale de Force Ouvrière et Annick Coupé, porte-parole de G10-Solidaires ont annoncé leur présence.

Si des contacts avaient déjà été établis avec certains syndicats de salariés (la CFDT, la CGT et G10 solidaires soutenait déjà la marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans), c’est la première fois qu’une association homosexuelle réunit autour d’une même table les 6 confédérations syndicales représentatives.

Le droit du travail est-il aujourd’hui efficace pour lutter contre les discriminations ? Quel peut être le rôle des syndicats dans l’entreprise ? Comment les syndicats et les associations peuvent-ils travailler ensemble ? Autant de questions qui seront posées à l’occasion de cette conférence qui marque un tournant historique dans les relations entre le mouvement lesbien, gai, bi et trans et le monde syndical.

Informations pratiques

Printemps des assoces, 22 et 23 mars 2002

Lieu : l’Espace des Blancs Manteaux, 48 rue Vieille du Temple, Paris 4e.

La conférence annuelle samedi 22 mars 2003, de 9h30 à 18h00

« Quelle stratégie pour la lutte contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie ? »

- Première table ronde : La lesbophobie et la transphobie : des discriminations spécifiques.
- Seconde table ronde : Discriminations au travail : quelles relations entre les organisations LGBT et les syndicats ?
- Troisième table ronde : Changer la loi, changer la Constitution ? Quelle approche politique et juridique pour lutter contre l’homophobie, la lesbophobie, et la transphobie ?

Le salon des associations dimanche 23 mars 2003, de 13h00 à 19h00

Plus de 90 associations de convivialité, politiques, culturelles, sociales exposent leurs activités et accueillent un public nombreux (1500 visiteurs en 2002). Ce salon est un moment unique de rencontre pour des associations qui partagent toutes le souhait de mieux se faire connaître du public parisien et échanger avec lui.

Thé dansant de 19h00 à 23h00


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur