La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Monsieur Nicollin, lâchez-nous les baskets !

Monsieur Nicollin, lâchez-nous les baskets !

date de redaction mercredi 30 mai 2007


Le Collectif contre l’homophobie va saisir la Ligue de Football Professionnel afin qu’elle sanctionne le président du club de football de Montpellier, qui a le propos sexiste facile, surtout quand il s’agit des adversaires de son club.


communiqué Collectif contre l’homophobie et pour l’égalité des droits Montpellier - 29/5/2007

Ce vendredi 25 mai 2007, l’équipe de football de Montpellier accueillait celle de Grenoble, ce match à enjeu, emporté (1 à 0) par l’équipe de Montpellier a permis à celle-ci de se maintenir en Ligue 2.

Une fois le match fini, Louis Nicollin, président du MHSC (Montpellier Hérault Sport Club) s’est rendu dans la salle de presse du stade de la Mosson pour livrer sa réaction et ses impressions.

Répondant aux questions des journalistes, Louis Nicollin a ponctué chacune de ses phrases, au sujet de ces détracteurs et adversaires, d’injures homophobes : « cette bande de pédés », « les pédés », « des pédés »...

Dés le lendemain des journalistes présents nous informaient des dérapages de Louis Nicollin.

Pendant le week-end, 2 joueurs du MHSC nous ont, successivement, contactés pour nous faire part de leur réprobation suite aux propos de Louis Nicollin et du malaise qu’ils ressentaient suite à la multiplication et à la banalisation de ce genre de dérapages depuis quelques mois au sein du club.

Nous rappelons que le 5 octobre 2006, la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnelle avait infligé au Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) une amende de 7500 euros pour des débordements survenus lors du match Montpellier-Marseille le 20 septembre 2006. La Ligue reprochait, entre autres, la présence d’une banderole homophobe de supporteurs montpelliérains visant Toifilou Maoulida, ancien attaquant de l’équipe, qui joue désormais à l’OM : « Maouligay, gay per sempre » (gay pour toujours).

Pierre Bourdel, responsable de la communication du MHSC, indiquait alors qu’il s’agissait « d’imbécillités, plutôt que de propos volontairement homophobes » tout en reconnaissant que « des propos sexistes avaient été récemment proférés ».

Le Collectif contre l’homophobie demande à Louis Nicollin de présenter des excuses publiques pour les injures proférées. En effet la violence symbolique et répétitive des ces insultes est inacceptable, elle sert de mauvais exemple aux supporteurs et aux lecteurs qui les répètent à longueur de journée.

Le Collectif contre l’homophobie va saisir la Ligue de Football Professionnel afin qu’elle sanctionne Louis Nicollin pour ses propos.

Hussein Bourgi
Président du Collectif contre l’homophobie

Plus d'informations :

Appréciez le verbe de fort de Louis Nicollin dans cette interview accordée au site www.football365.fr : "J’en ai gros sur la patate"


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur