La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Pas de voix gaies pour les députés opposés à l’homoparentalité

Pas de voix gaies pour les députés opposés à l’homoparentalité

date de redaction lundi 28 mai 2007


Pour les élections législatives de juin 2007, l’association des parents gais et lesbiens appelle à ne pas voter pour les 174 députés de l’Entente parlementaire, signataire d’un manifeste pour la défense du droit fondamental de l’enfant d’être accueilli et de s’épanouir dans une famille composée d’un père et d’une mère.


communiqué APGL - 25 mai 2007

Sortant de sa position apolitique pendant la campagne présidentielle, l’APGL, porte-parole des familles homoparentales françaises s’émeut que la quasi-totalité des quelque 170 députés UMP-UDF-MDF membres de ’l’Entente parlementaire’ se représente, investis par leurs partis respectifs.

La liste des signataires de l’entente parlementaire est consultable sur le site www.apgl.asso.fr

Ils contribuent par leur pétition à stigmatiser les familles (homoparentales, monoparentales...) non conformes à leur modèle unique : un père et une mère.

Pourtant l’investiture du nouveau président a permis de montrer le visage d’une famille recomposée (5 enfants de 3 mariages différents).

Ils maintiennent ainsi au ban de la société des dizaines de milliers d’enfants vivant déjà dans un contexte homoparental et n’offrent aucune perspective aux milliers à naître au nom d’un point de vue idéologique qui n’a que peu de choses à voir avec l’intérêt des enfants.

Par ailleurs, le soutien à M. Vanneste et l’investiture UMP donnée (malgré nos appels) à Mme Ceccaldi, dans la circonscription de N. Sarkozy, nous apparaît comme un encouragement donné à l’expression de l’homophobie : condamnés tous 2 en appel, le premier l’a été pour des propos homophobes, la seconde pour diffamation (amalgame homosexualité-pédophilie).

Nous appelons donc les électeurs modérés de droite et du centre (la gauche s’est déjà clairement positionnée) à ne pas faire le jeu de députés dont le conservatisme (de nature souvent non laïque !) discrimine des enfants à travers leurs parents.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur