La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Fin des menaces contre Illico

Fin des menaces contre Illico

date de redaction mercredi 16 mai 2007     auteur Jean-Benoît RICHARD


Le ministre de l’Intérieur a écrit au journal gay gratuit pour l’informer qu’il mettait fin à la procédure administrative entamée contre lui.


Par un courrier laconique daté du 7 mai, le ministre de l’Intérieur, François Barouin, a fait savoir au journal gay gratuit Illico qu’il renonce à « faire usage des pouvoirs qu’il tient de l’article 14 de la loi du 16 juillet 1949 », et qui lui auraient permis de prononcer son interdiction de vente aux mineurs [1].

Dans un éditorial publié sur e-llico.com, Jacky Fougeray, directeur de la publication, ne cache pas son soulagement, mais laisse également éclater sa colère. « De bout en bout, c’est l’arbitraire qui aura dominé dans ce dossier », n’hésite-t-il pas à écrire. « Accusé - à tort - de "pornographie" et de "porter atteinte à la protection des mineurs", Illico se retrouve - à juste titre - lavé de ces soupçons sans explications ni quant à l’accusation ni quant à son abandon. N’est-ce pas là l’aveu même du caractère abusif de la procédure menée contre le magazine ? »

La menace de censure, brandie en pleine campagne électorale, avait provoqué une importante levée de bouclier. Du CGL de Paris à la commission gaie et lesbienne des Verts, tous avaient été unanimes à dénoncer la procédure administrative qui paraissait totalement injustifiée au regard de la qualité rédactionnelle du journal.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur