La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > La première Lesbian & Gay Pride de la saison

La première Lesbian & Gay Pride de la saison

date de redaction vendredi 4 mai 2007


Le 5 mai, à Angers, les lesbiennes, gais, bi et trans descendent dans la rue pour l’égalité de leurs droits, à la veille du second tour de la présidentielle.


communiqué Coordination Interpride France - 4/5/2007

Cette année encore la Lesbian & Gay Pride d’Angers ouvre le calendrier des marches fidèles à la charte éthique de la Coordination InterPride France (CIF). Hasard du calendrier, cette première marche de la saison 2007 se déroulera dans un contexte politique inédit à la veille du second tour de la présidentielle.

Le choix que les Français feront dimanche entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy relève d’un choix de société notament sur l’avancée de l’égalité des droits des personnes lesbiennes, gaies, bissexuelles et transsexuelles.

La Coordination InterPride France et l’Inter-LGBT relèvent qu’en matière d’égalité des droits, les objectifs défendus par Ségolène Royal sont globalement conformes à leurs revendications, quand les orientations de Nicolas Sarkozy leur semblent contraires.

La Coordination InterPride France et l’Inter-LGBT dénoncent en particulier le projet d’union civile réservé aux couples homosexuels de Nicolas Sarkozy, un sous-mariage communautariste, stigmatisant, ghettoïsant et non républicain, qui remplacerait un pacs pourtant ouvert à tous les couples.

Nos associations dénoncent la vision essentialiste et différentatialiste de l’homosexualité que promeut le candidat de l’UMP. Elles rappellent que sa future majorité présidentielle s’appuierait sur des parlementaires très mobilisés contre l’égalité des droits. Enfin, nos associations déplorent le dialogue impossible entre Nicolas Sarkozy et la société civile.

Pour ces raisons, et celles développées dans l’analyse pour le second tour de la présidentielle, La Coordination InterPride France et l’Inter-LGBT craignent que l’élection éventuelle de Nicolas Sarkozy ne soit porteuse de régressions, quand au contraire celle de Ségolène Royal ouvrirait la voie à l’égalité des droits des lesbiennes, gais, bissexuels et transsexuels.

Plus d'informations :

le calendrier des marches 2007 : www.interpride-france.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur