La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le SNEG s’étonne de la menace d’interdiction du magazine Illico

Le SNEG s’étonne de la menace d’interdiction du magazine Illico

date de redaction lundi 30 avril 2007


Le syndicat des entreprises gaies dénonce avec la plus grande fermeté la procédure administrative qui vise l’un des acteurs majeurs de la presse gay gratuite française.


communiqué SNEG - 26 avril 2007

« Illico », bimensuel gay gratuit d’information, adhérent du Syndicat National des Entreprises Gaies, est menacé d’interdiction par le Ministère de l’Intérieur qui utilise un article de loi destiné à la protection de la jeunesse.

Dans un courrier adressé le 20 avril, la sous direction des libertés publiques et de la police administrative reproche à la parution de présenter « des textes et des photographies de nature pornographiques susceptibles de choquer les mineurs ». Le SNEG, qui il y a quelques années a assuré la distribution d’« Illico » en régions, rappelle que le magazine n’est à disposition de la clientèle que dans les seuls établissements gays, majoritairement des débits de boissons, lesquels sont interdits aux mineurs.

Le même courrier évoque la présence d’articles présentant des films X, « illustrés par des reproductions des affiches de ces films dont certaines présentent des sexes masculins en érection ». Edité depuis 1988, la direction d’« Illico » publie de tels articles depuis de nombreuses années, illustrés par leurs jaquettes mais prenant soin, le cas échéant, de flouter les sexes en érection.

Enfin, il est mentionné la présence de « quantité de publicités, elles aussi illustrées, pour des sites Internet ou des serveurs de rencontres par téléphone explicitement sexuelles ». Journal d’information mais aussi entreprise commerciale, « Illico » est financé par les annonceurs dont les entreprises de télématique. Les visuels de ces publicités de services, qui eux aussi s’adressent exclusivement à des personnes majeures, font ici encore l’objet de la même attention.

Le SNEG s’étonne de ce courrier, lequel demeure particulièrement imprécis, ne mentionnant pas quelle(s) image(s) au sein de quel(s) numéro(s) motive celui-ci.

Structure apolitique depuis sa création en 1990 et tenant à le demeurer, le SNEG s’étonne aussi toutefois de la survenue de ce courrier en pleine campagne électorale, quand la direction d’ « Illico », dans des choix éditoriaux qui n’appartiennent qu’à elle, a ouvertement affiché son soutien à la candidature de Ségolène Royal, évoquant dans le même temps son opposition à Nicolas Sarkozy, ancien ministre de l’Intérieur, service duquel émane ce courrier de menace d’interdiction.

Magazine d’information généraliste LGBT au-delà de ses partis pris idéologiques, « Illico » est un des acteurs majeurs de la presse gay gratuite française. Si la menace qui pèse aujourd’hui sur lui venait à se concrétiser au motif officiellement invoqué, le SNEG redoute qu’elle puisse potentiellement toucher l’ensemble de ce secteur où chaque parution présente des chroniques de films X et insert les publicités des mêmes annonceurs. Si cette même menace était justifiée par les prises de positions du magazine, le SNEG, une fois encore structure apolitique qui aurait agi de la même sorte dans un contexte inversé, dénonce avec la plus grande fermeté cette procédure administrative, qui relevant purement de l’arbitraire, constituerait une entrave fondamentale à la liberté d’expression.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur