La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Sur Dailymotion, l’homophobie à l’état brut de Raymond Occolier

Sur Dailymotion, l’homophobie à l’état brut de Raymond Occolier

date de redaction lundi 26 mars 2007


Le délégué national du PS à l’éducation et à la mémoire, conseiller régional de Martinique et maire du Vauclin, rappelle qu’il est contre l’ouverture du mariage aux homosexuels, en dépit des positions de son parti.


communiqué An Nou Allé ! n°ANA2007/56 - 26 mars 2007

Depuis juillet 2004, Marlène Lanoix, première secrétaire fédérale du Parti socialiste en Martinique, et Raymond Occolier, délégué national du PS à l’éducation et à la mémoire, conseiller régional de Martinique et maire du Vauclin, entraînent la fédération martiniquaise du PS dans une véritable croisade homophobe. Depuis décembre 2005, An Nou Allé exige de leur parti qu’il mette un terme à une dérive contraire à ses valeurs supposées. Depuis octobre 2006, la rue de Solférino reçoit An Nou Allé et multiplie les promesses de sanction - mais se refuse à les tenir 1.

Cela lui sera désormais plus difficile : le 20 mars dernier, Raymond Occolier, qui s’était jusqu’alors abstenu de prêcher devant une caméra, s’est lâché sur Internet. Il est désormais possible de le voir et de l’entendre assumer sereinement (benoîtement pourrait-on dire) son intégrisme religieux et son homophobie (terme qu’il récuse cependant puisqu’il a, déclare-t-il en reprenant une antienne bien connue, « plein d’amis homosexuels »).

Interrogé sur le mariage des couples de même sexe, Monsieur Occolier se veut « clair et net : je suis un élu chrétien et par définition je suis contre ». Sur l’ouverture de l’adoption aux couples de même sexe, ce professeur de collège se fait plus didactique : « Les gens qui veulent adopter, c’est pas compliqué, pourquoi ils ne font pas d’enfants ? Moi, j’ai trois filles, trois garçons ! Ils n’ont qu’à faire comme moi, ils n’ont qu’à faire des enfants ! C’est la loi de la nature, je crois. D’ailleurs, si vous regardez bien, scientifiquement, sans entrer dans les convictions religieuses, regardez bien la nature. Voyez, un corps d’homme est fait pour recevoir un corps de femme (sic), et c’est comme ça qu’on fait des enfants. Sauf s’il y a une autre solution ! Tout le monde deviendra pédé et plus personne ne fera d’enfants. Mais comment la population martiniquaise va se reproduire ? Moi j’ai un problème là ! »

Au journaliste qui lui rappelle que Madame Royal promet le mariage aux couples de même sexe, Monsieur Occolier répond : « Ca c’est son problème ! Ségolène Royal, elle est pour la démocratie participative. Eh ben moi, ce que je vais faire, c’est dire au gouvernement de Royal, si c’est elle qui est élue : chiche ! Interrogez les Martiniquais. Faisons un référendum local ! C’est prévu. Si les Martiniquais disent oui dans leur majorité, eh bien on va faire. S’ils disent non, eh ben on fera pas. Mais moi je connais déjà la réponse, hein ! Les Martiniquais sont comme ça. Donc je suis en phase avec moi-même. C’est le seul point sur lequel je suis en divergence avec le Parti socialiste. C’est clair ! C’est pas parce que je suis dans un parti que, comme un mouton, je dois suivre, comme une chèvre, tout ce qu’on me dit. Ca je suis pas d’accord. Je serai jamais d’accord. Point final ! » 2

C’est dit. L’homophobie ordinaire et abjecte d’un délégué national du Parti socialiste, simple candidat aux législatives, capable en trois minutes d’un condensé saisissant des arguments employés contre les homosexuels sur le mode religieux depuis l’Antiquité, sur le mode scientifique depuis le XIXème siècle et sur le mode nataliste depuis le XXème siècle (avec notamment les régimes nazi et vichyste). La Martinique du XXIème siècle selon Monsieur Occolier, c’est : « En avant vers le passé ! »


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur